Tous indomptables : une version interessante de l’hymne national du Cameroun

Dès les premiers mots je suis saisie parce que ma mémoire voyage. Ce n’est pas comme ça qu’on chantait le Cameroun mais je suis heureuse de pouvoir mettre ces mots  sur mon blog, célébrer ainsi la terre dans laquelle mes racines demeurent et demeureront où que j’aille. Grâce aux fondations posées par les premières années de ma vie là bas, chez moi, je suis ce que je suis. J’emporte avec moi partout où je vais ce chant de ralliement est gravé dans ma mémoire comme une part de la fierté de mon chez moi à mouahhhhhhhh !
 

O Cameroun berceau de nos ancêtres;
Va debout et jaloux de ta liberté
Comme un soleil ton drapeau fier doit être
Un symbole ardent de foi et d’unité.
Que tous tes enfants du Nord au Sud;
De l’Est à l’Ouest soient tout amour
Te servir que ce soit leur seul but
Pour remplir leur devoir toujours
Refrain Chère patrie; terre chérie;
Tu es notre seul et grand bonheur
Notre joie et notre vie,
A toi l’amour et le grand honneur

Tu es la tombe ou dorment nos pères
Le jardin que nos aïeux ont cultivé.
Nous travaillons pour te rendre prospère;
Un beau jour enfin nous serons arrivés.
De l’Afrique soit fidèle enfant
Et progresse toujours en paix
Espérant que tes jeunes enfants
T’aimeront sans borne à jamais

Refrain

Chère patrie; terre chérie;
Tu es notre seul et grand bonheur
Notre joie et notre vie,
A toi l’amour et le grand honneur

Les paroles ne touchent pas tout le monde mais c’est le chant qui raconte mon pays en tant qu’un.

 http://www.dailymotion.com/video/MqCoHdG74nfyN259M

La version plus classique et instrumentale pour mes compatriotes au poil hérissé par cette modernisation de cet hymne.Clin doeil

http://wmedia.cameroon-info.net/mm/cin_listen.php?m_uid=40577420245F5E05624A0C



God bless my Africa : Bonne année à la fière Afrique

globeafrica.jpg

 

A l’Afrique réelle, l’Afrique éternelle, celle que peu ont rencontrée, mais qui fonde nos racines. A cette Afrique qu’on ne raconte pas uniquement par des mots ou par des critères exogènes, mais qu’on appréhende aussi par les sens. A l’Afrique sciemment méconnue, à celle qui crée, qui a le sens de l’initiative. A l’Afrique qui résiste, qui reste debout à l’intérieur. Bonne année à cette Afrique là ! Puisse t-elle grandir et « contaminer » celle qui est désespérée, déclassée à l’intérieur, résignée à être laissées pour compte de l’existence, vouée à accompagner les autres sur la terre. Puissent l’espérance, la paix,  et l’initiative être le genre d’épidémies dont sera frappée notre terre cette année. Puissent dans la paix se tourner les pages qui doivent l’être pour qu’un jour nouveau se lève sur l’Afrique. Jour d’espérance, de relèvement, de restauration. Puissent bien des  enfants d’Afrique par toute la terre relever la tête. Puissent bien de tes enfants dispersés  trouver le moyen et les ressources pour construire. Que le rêve d’Afrique ne s’éteigne pas. 

Image de prévisualisation YouTube



123

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo