Yolanda Adams : I gonna be ready

C’est Yolanda…

J’aime !

Image de prévisualisation YouTube



Medley Gospel : Shirley Caesar, Yolanda Adams, Donnie Mc Clurkin et Fred Hammond

Une revisitation des classiques du Gospel :

Shirley Caesar : blessed assurance

Yolanda Adams : Amazing Grace

Donnie Mc Clurkin : How great thou art

Fred Hammond : Jesus be a fence

Image de prévisualisation YouTube



Yolanda Adams : this too shall pass

bonnejourneavecrose.jpg picture by maddyspace

Coucou c’est encore moi ! Décidément je n’arrive pas à vous quitter…Rire. J’ai des envies de vous saturer de musique et de mots. C’est grave docteur (hi hi).

Il y a des moments dans la vie durant lesquels les épreuves et les turbulences sont telles que l’on peut être émotionnellement balloté et au bord de la rupture.  Dans des moments comme ceux là un chant tel que celui porté par la voix de Yolanda Adams a la vertu de m’encourager à lever les yeux et retrouver l’espérance sachant que les ennuis et douleurs du temps présent passeront et que les lendemains enfanteront d’autres bonheurs, d’autres espérances et que derrière le voile des larmes qui peut troubler momentanément la vision se dessine l’éclosion d’un arc en ciel de sourires à venir. Si l’un de vous passe des moments troublés j’espère qu’il trouvera au travers de ce chant quelque encouragement. Encore un chant de Yolanda Adams ?!?!? Hé oui les amis je ne suis pas en « rehab » pour me désintoxiquer ce ma « Yolandite aigue » et assumée.

Amitiés à vous

 

In the middle of the turbulence surrounding you
These trying times that are so hard to endure
In the middle of what seems to be your darkest hour
Hold fast your heart and be assured
This too shall pass
Like every night that’s come before it
He’ll never give you more than you can bear
This too shall pass
So in this thought be comforted
It’s in His Hands
This too shall pass
The Father knows the tears you cry before they fall
He feels your pain, His heart and yours are one
The Father knows that sorrow’s heavy chains are strong
But with His strength, you’ll overcome

This too shall pass
Like every night that’s come before it
He’ll never give you more than you can bear
This too shall pass
So in this thought be comforted
It’s in His Hands
This too shall pass

So set your eyes upon the mountain
And lift your hands up to the sky
And let His arms of love surround you
And take you to the other side

This too shall pass
Like every night that’s come before it
He’ll never give you more than you can bear
This too shall pass
So in this thought be comforted
It’s in His Hands
This too shall pass

Image de prévisualisation YouTube



Yolanda Adams : how great thou art

Un classique qui me touche toujours autant. 

Image de prévisualisation YouTube

O Lord my God, When I in awesome wonder,
Consider all the worlds Thy Hands have made;
I see the stars, I hear the rolling thunder,
Thy power throughout the universe displayed.

Then sings my soul, My Saviour God, to Thee,
How great Thou art, How great Thou art.
Then sings my soul, My Saviour God, to Thee,
How great Thou art, How great Thou art!

When through the woods, and forest glades I wander,
And hear the birds sing sweetly in the trees.
When I look down, from lofty mountain grandeur
And see the brook, and feel the gentle breeze.

Then sings my soul, My Saviour God, to Thee,
How great Thou art, How great Thou art.
Then sings my soul, My Saviour God, to Thee,
How great Thou art, How great Thou art!

And when I think, that God, His Son not sparing;
Sent Him to die, I scarce can take it in;
That on the Cross, my burden gladly bearing,
He bled and died to take away my sin.

Then sings my soul, My Saviour God, to Thee,
How great Thou art, How great Thou art.
Then sings my soul, My Saviour God, to Thee,
How great Thou art, How great Thou art!

When Christ shall come, with shout of acclamation,
And take me home, what joy shall fill my heart.
Then I shall bow, in humble adoration,
And then proclaim: « My God, how great Thou art! »

Then sings my soul, My Saviour God, to Thee,
How great Thou art, How great Thou art.
Then sings my soul, My Saviour God, to Thee,
How great Thou art, How great Thou art!



Bon anniversaire à ma reine de coeur : un poème pour ma mère

Depuis ce poème ma reine de coeur, ma maman s’en est allée. Elle a rejoint l’éternité.

Mais je le laisse sur le blog parce que son absence ne retire rien à ce que le rire de ma mère a été dans ma vie et ce qu’il est encore dans mon coeur et ma mémoire. Je l’aimais, je l’aime, et je l’aimerai.

rosesperlescoeur.gif

Je vous invite à un voyage dans mon univers intime dans lequel celle qui est ma mère tient une place spéciale. Aujourd’hui c’est l’anniversaire de ma reine de coeur. Elle est malade depuis des années et passe son anniversaire  dans une chambre d’hôpital. Bon anniversaire à une femme extraordinaire à la vie et au rire lumineux et beaux. Hommage à ma reine.

 Je t’aime ma petite maman. Tu es précieuse et belle comme l’amour que tu donnes.

Et le rire de ma mère…

Je connais une femme au coeur comme l’infini 

 Une femme capable d’aimer au delà du dicible 

 Une femme dont le regard sait vous rendre  unique  

Qui vous laisse exister au coeur de ses tendresses 

Une femme fragile et forte qui résiste à l’orage  

Qui plie et ne rompt pas au cœur de la tempête 

roseple.gif

J’ai tout au fond de mon cœur l’écho de son rire  

Qui résonne comme une claque en face de la détresse 

Et annonce avec foi qu’elle ne se brisera pas 

La vie a apporté son cortège de douleurs 

Mais son rire contagieux résonne à l’infini 

C’est le rire de ma mère mon prototype de femme 

Qui plie et ne rompt pas mon roseau lumineux 

Une femme entre les femmes digne et majestueuse 

Qui a su rendre unique chacun de ses enfants. 

Elle a connu la peine absolue pour une mère 

Voir mourir son enfant et devoir lui survivre 

Mais elle a résisté aux flots de la détresse 

Et de nouveau son rire a triomphé de la peine 

Et aujourd’hui encore, au cœur d’une grande épreuve 

Elle nous offre son rire et son amour de mère 

C’est un modèle de femme, c’est ma reine et ma mère 

qqmotsrienquepourtoi.gif

Nous avons un refuge et une tour forte : Celui en qui nous croyons et puisons la force d’avancer.  Nous espérons, nous combattons ensemble et une fois encore nous triompherons.

Keep on fighting. The best is yet to come mummy.

Someone watching over you

Image de prévisualisation YouTube



Yolanda Adams, Donnie Mc Clurkin et Shirley Caesar

Que dire de plus , ils font partie de mes chouchous… Vous les avez déjà croisés sur ce blog et vous les croiserez encore je le crains. Incurablement conquise par la beauté de leurs voix. Et Donnie Mc Clurkin… Bon je me calme et j’écoute c’est tout. Clin doeil Regardez la troisième, l’énergique Shirley Caesar. Elle est très respectée par les chanteurs Gospel de la jeune génération.

Dans le public, vous devriez reconnaître quelqu’un. Regardez dans les travées une « blonde » qui saute, s’estasie, saute de joie, lève les mains. Qui est-ce ?

Allez je vous donne un indice. Elle a fait dans le temps une magnifique reprise du « I will always love you » de Dolly Parton. Très bonne journée à vous.

Image de prévisualisation YouTube



Après le bug…Yolanda Adams chante I’m gonna be ready et since the last time I saw you

Bonsoir à vous,

 Et dire que je m’étais promis de lutter contre les ravages du temps endormant à des heures raisonnables et, voici qu’au détour d’un bug je me découvre blogaddicted ! Compulsivement, au coeur de la nuit je tapote sur mon clavier, cédant à un besoin viscéral de vous faire partager mes amours musicales du moment. Bon pour vous qui passez souvant vous savez déjà que je suis atteinte d’un mal apparemment sinon incurable du moins persistant la « Yolandite aigue ». Une autre addiction ? Oh mazette ! Que dis-je saperlipopette. Aucun prix Nobel de médecine ne saurait me sortir de cette agréable addiction.

Addicted peut-être mais partageuse Sourire. je vous invite à entrer en musique vous laissant porter par la voix de la talentueuse Yolanda Adams qui nous entraine dans un Medley.

Image de prévisualisation YouTube



Yolanda Adams : Through the storm

Il y a des soirs où la tempête semble gronder dans les pensées et des vents contraires se lever sur l’espérance. C’est alors que des chants comme celui ci aident à se laisser porter par des vents ascendants vers les hauteurs innaccesssibles de l’espérance restaurée.

Bonne soirée à tous, puissiez-vous comme moi être encouragés et portés plus haut que les troubles et les soucis qui pourraient vouloir vous garder là où les perspectives sont sombres. Ce chant vient comme un correctif, un adoucissant au blues de ce soir. Chacun ses moyens de reprendre espoir n’est-ce pas ?Clin doeil

Elle dit « I’m gonna be alright » et moi je dis yessssssssssssssss!Rire Et puis c’est Yolanda Adams !!!!!!! Vous voyez je ne suis pas guérie de ma Yolandite aïgue. Et le pire c’est que je ne veux pas guérir. C’est grave docteur ?

Image de prévisualisation YouTube



Amazing Grace par Yolanda Adams

Ecoutez cette version !!!

Bon d’accord je dois confesser que je suis « Yolandophile »Clin doeil si j’ose le néologisme. Elle a une voix exceptionnelle.

Image de prévisualisation YouTube



Yolanda Adams : Thank you Lord

Je suis sans voix face à ce moment…

Merci à Yolanda Adams pour ce qu’elle nous offre. Elle chante sa gratitude à Celui qu’elle appelle Seigneur. Soit dit en passant je l’appelle ainsi moi aussi. Alors forcément, audelà de la beauté de la voix, une étincelle s’allume dans mon âme et embrase mon être. je monte avec elle vers ces sommets de gratitude et wow !!! Frisson frisson…

Au fait celui qui la présente c’est Donnie Mc Clurkin. C’est un chanteur remarquable aussi.Entre autres maladies musicales j’ai été frappée de « Donniiiiiiiite aïgue »

Image de prévisualisation YouTube



12

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo