The Katinas : des voix magnifiques au service de SA louange

thekatinas.jpg

  

Originaires de iles Samoa, ces frères mettent leurs voix au service de la louange à Celui en qui ils croient. J’aime beaucoup les harmonies de leurs voix et la beauté des mots de leurs coeurs. Mon coeur chante avec eux. Quand ils disent « thank you » ils viennent saisir ma gratitude au plus profond et aidée par leur chant elle s’élève sans entrave vers mon merci.gifBien Aimé de là Haut. Le One more time me bouleverse tant les mots résonnent en moi. Miam miam je me régale…

One more time : dédicace à Brigitte ( Saveur et Tendresse)

Image de prévisualisation YouTube

Thank you

Image de prévisualisation YouTube

Un live à la fin est brutale alors je vous remets le chant en vidéo.

 Image de prévisualisation YouTube 

J’aime ce chant parce que c’est celui de mon âme. Ce sont les vibrations de mon être entier. Ce chant rencontre l’intime, le coeur de mon coeur.

Just a little while longer I wanna pray
Can’t get You off my mind so I came to say
Thank You Lord just for loving me
Many times as I do forget
Every need that You have met
Oh thank You Lord, I know You’re showing me
You are there when I am down and out
You’re holding me, Your love is so amazing
Oh it changed me

Chorus:
Here I am with all I am
Raise my hands to worship You
I wanna say thank you, oh thank you
For everything, for who You are
You cover me, You touch my heart
I wanna say thank you

I could have died in my sin but You saved me
Didn’t have any hope at all
You gave me peace divine, strength to carry on
I should have been the one to pay
But instead You took my place
My Jesus, words cannot explain
Even though I don’t deserve Your love for me
You look beyond my fault and You showed mercy

CHORUS

I wanna say thank you for the sun
I wanna say thank you for the rain
Everything You do is beautiful
I’m so grateful for Your love

Si vous avez apprécié, vous pouvez les découvrir plus avant sur :

A découvrir et écouter sur : http://www.myspace.com/thekatinas

http://www.thekatinas.com/ 



Marcus Cole : Bless my soul

This is my prayer Lord : bless my soul.

Merci à Marcus Cole pour ce moment qui me touche.

Image de prévisualisation YouTube



De la nuit à l’espoir

De la nuit à l'espoir dans Food for my soul nogreaterlove 

Ceux d’entre-vous qui venez régulièrement sur le blog et qui avez été attentifs aux articles, avez peut être remarqué à quoi je carbure. Je carbure à l’amour. Et l’amour le plus éblouissant, le plus fidèle et le plus précieux que j’ai jamais rencontré est celui de Dieu. Cet amour est le carburant de mon espérance, de ma joie, de mes rires au milieu des tempêtes de la vie et il y en a quelques unes sur un parcours de vie. C’est l’amour qui relève ma tête et qui a pacifié mon être et unifié ma vie. Quand j’aime je le dis, je l’écris, je le crie. J’écris des poèmes, des textes parmi lesquels certains qui racontent les chemins de ma foi. L’écriture comme la musique me sont essentiels et ils rencontrent et racontent nécessairement cet essentiel là. Bienvenue dans mon coeur qui parle de et à Celui en qui je crois.

Combien il a fait nuit
Tout au long de ce jour
Que de ténèbres épaisses
Firmament obscurci.

Des tornades grondantes
Disent les frayeurs intimes
Et des tempêtes violentes
Parlent de douleurs secrètes.

Que de frissons d’effroi
Pour lendemains troublés
Quel profond désarroi
Assurance éclopée.

En allant me coucher
Je ne peux accepter
Cette défaite de ma foi
Aussi je crie à Toi.

Viendras-tu ô Seigneur
Au secours de mon coeur
Dis te souviendras-tu ?
De mon âme ô Jésus ?

J’ai tant besoin de Toi
De ta force et ta foi
Pour être relevée
Dans cette adversité.

Je tends les mains vers Dieu
Et je suis rassurée
Car je sais annoncé
Ton salut merveilleux.

 Lenny Leblanc chante Above all

Image de prévisualisation YouTube



Danser !

 Iwilldance.gif picture by maddyspace

   

Monter sur les sommets danser
Quand se lève et gronde l’orage.
Déterminée à te célébrer
C’est mon offrande, mon hommage

Danser, danser à perdre le souffle
Tourner, virevolter dans ta présence
A l’ allégresse d’être tienne livrée
Les vents chantent la constance de ta fidélité

L’ouragan devient mélodie
Les tourbillons percussions
Qui accompagnent ma danse
Et en donnent la cadence

Je m’envole vers mon Bien-Aimé
Dont rien ne pourra me séparer
Les vents qui viennent de se lever
Me rappellent en qui je suis cachée

Je m’envole vers toi mon Roi
Principe et sens de ma joie
Je viens t’offrir mon exultation
Devant ta grande protection

Qui pourra éteindre ma flamme ?
Les grandes eaux sont inutiles
L’amour est fort comme la mort !
Ta mort m’a fait naître à l’amour.

Monter sur les sommets danser
Quand se lève et gronde l’orage.
Les vents par ton Esprit maîtrisés
Se font courants ascendants
M’entraînant dans ta Présence.

Voici j’entends un autre vent
Celui du Précieux Saint-Esprit
Et au cœur de ce saint bruit
La Voix de mon Meilleur Ami.
  

 

Mary Mary chantent : Shackles (Praise You)

http://www.dailymotion.com/video/OMm4c5wpF5pXe25Qk

Refrain :

Take the shackles off my feet so I can dance
I just want to praise You, I just want to praise You
You broke the chains now I can lift my hands
And I’m gonna praise You



Papa je t’ai écrit un poème

Papa je t'ai écrit un poème dans Food for my soul jtm_papa

Il était environ 19h30, la table était mise et le fumet qui s’échappait de la cuisine chatouillait les narines du petit Thomas. Difficile de se concentrer… Ce n’était pas une odeur de broccolis ou de haricots verts. Miam miam pensa t-il. Il espérait de tout coeur pouvoir manger. « Pourvu que j’aie le droit » dit-il en se penchant sur la feuille blanche posée sur son bureau. Il se remit au travail. Le repas était prévu à 20 heures. Très concentré il écrivait, raturait, effaçait réécrivait. Il était 19h53 quand le petit Thomas releva la tête. j’espère que ça va lui plaire pensa t-il. Il alla se laver les mains, puis prenant la feuille blanche, puis il se dirigea vers la salle à manger.

Son père était déjà attablé et il l’accueillit avec un sourire bienvaillant. « Comment va mon fils ce soir ? » Thomas ne regardait pas son papa, il regardait la table bien garnie et il y avait même du gâteau pour le dessert ! Puis il regardait la feuille qu’il tenait dans sa main. Il s’approcha de son père qui lui dit : ce soir on va se régaler n’est-ce pas fils ?

Thomas s’approcha de son père et dit : « papa, je t’ai écrit un poème » les yeux du père s’illuminèrent. Son fils lui avait écrit un poème, rien que pour lui. Quelle merveilleuse attention. Le coeur du père fondait de tendresse pour ce petit garçon qu’il aimait au-delà des mots. C’est alors qu’il entendit Thomas ajouter « voilà le poème papa, alors j’ai le droit de manger ? »
Des larmes embuèrent les yeux du père. Son fils n’avait toujours pas saisi que tout était à lui et qu’il n’avait pas besoin d’acheter les bénédictions de son père.
Le père lui répondit « Bien-sûr mon grand tu peux manger. Mais avant ça il faut qu’on parle. Viens près de moi »
Thomas s’approcha de son père : « papa je suis désolé si le poème ne t’a pas plu. Je vais faire mieux la prochaine fois »
Le Père ouvrit ses bras et redit simplement : « Viens mon fils, je veux te serrer dans mes bras.’ Thomas voyant l’émotion de son papa courut se jeter dans ses bras et il mit les bras autour de son cou. Le père sans un mot le prit sur ses genoux et le serra contre lui, longuement. Puis il lui dit  » je t’aime fils, tu fais ma joie et je suis heureux et fier de t’avoir pour fils » Thomas se sentait bien dans l’étreinte de son père. Etrangement, ce moment de tendresse père/fils semblait le couper des effluves qui montaient de la table. Rien n’avait plus d’importance, il était dans les bras de son père et plus rien n’avait d’importance. Il sentait battre le coeur de son père contre son coeur et Thomas était bien. Soudain, une petite voix retentit « papa je t’aime. Tu es le meilleur papa du monde » La père sourit.  » Et tu sais quoi papa ?  » « Dis-moi fils  » répondit le père.  » Hé ben je pense que tu m’aimes aussi fort que si tu étais mon papa biologique et que tu ne m’avais pas adopté. pas vrai papa ?  » « C’est vrai mon fils, tu es mon fils bien aimé et je ne pourrais pas t’aimer plus. » Le père et le fils pleuraient ça y’est ils s’étaient compris. Puis la petite voix murmura « papa ? » « oui mon fils » « pardon pour le poème. Il t’a rendu triste n’est-ce pas ? « 
Oui mon fils. Mais dis-moi et si nous lisions ce poème fils ?

Dans le poème Thomas remerciait son père de l’avoir adopté. Il lui promettait de bien travailler, de ranger sa chambre, d’être gentil et de bien travailler pour que son père ne regrette jamais d’avoir fait de lui son fils.
Alors que Thomas lisait à haute voix ce poème à son père, soudain il s’arrêta. Il venait de réaliser quelque chose d’important. « Papa, même quand ma chambre n’est pas rangée tu m’aimes toujours n’est-ce pas ? » « Biensûr fils » « mais tu préfères que ma chambre soit rangée n’est-ce pas ? » dit-il malicieusement « Absolument fils. Je préfère aussi que tu fasses tes devoirs et que tu réussisses tes études. Je préfère que tu sois sage, mais mon amour pour toi ne dépend pas de ce que tu fais. Tu es parfait pour moi parce que tu es mon fils »
« Alors là tu es trop génial papa. Et tu sais quoi ? Je vais aller ranger ma chambre tout de suite parce que je sais que ça te fait plaisir. »
« Et si nous allions d’abord manger ensemble ce bon repas ? Et au fait fils, n’hésite pas à m’écrire des poèmes si tu en as envie plus tard d’accord ? »

« Des poèmes juste parce que je t’aime et que tu es mon papa ? Je veux bien. Et je voudrais en écrire plein parce que ça te fait plaisir »
« Allons manger fiston »

« Je t’aime papa »
« Je t’aime fils et je vais garder le poème »
« Même si c’était écrit pour des raisons archi-nulles papa ? »
« Oui fiston parce que je garde tout ce que mon fils m’apporte. Ce qui vient de mon fiston est précieux »
« Tu m’aimes… » murmura Thomas les yeux brillants.
Alors qu’ils s’attablaient, un jeune homme entra dans la pièce et dit : « salut papa, salut Tom » il s’installa à table avec eux. Sans hésiter, Thomas se servit une bonne portion de nourriture et commença à manger l’air heureux. Le père et le frère aîné se regardèrent et sourirent. Ils dirent d’un même coeur « ça y’est il a compris ». Thomas leva les yeux sourit à son frère ainé et à son frère. « Bon appétit papa. Bon appétit Joseph. »

Cette petite histoire me rappelle ma plus belle histoire d’amour, celle avec mon Père Céleste et la relation d’amour incroyable et merveilleuse qu’il m’a offerte. Je l’ai écrite comme une parabole de cette relation unique que je lui dois.

Faithful Father par Brian Doerksen :

C’est un chant qui me bouleverse. Parce qu’il met des mots sur le chant de mon coeur et me raconte en partie.

Image de prévisualisation YouTube



Dimanche de Pentecôte : je fais une pause et me souviens…

Je me souviens de Celui que j’adore. De Celui à qui je suis éternellement reconnaissante…

CeCe Winans et Andrae Crouch chantent un medley dont le premier chant  through it all me touche au plus profond. Parce qu’au fond c’est mon histoire.

Image de prévisualisation YouTube

Danniebelle Hall – O Se Baba (Nigerian Praise)

Image de prévisualisation YouTube

 Schekina : Personne comme Jésus.

Ca aussi c’est mon histoire. Ce chant a une vertu surprenante celle de donner des ailes à mes pieds (hi hi). J’aime quand le chant de mon coeur rejoint les rythmes de mon Continent.  

Image de prévisualisation YouTube



Nicole C Mullen : The music of my heart

He’s the music of my heart too !!! Praise and adoration to the Lamb of God ! 

http://www.dailymotion.com/video/3anh9gRlTFj7C81RL

I’m not ashamed to tell the whole world, oh
Without you, I’m nothing at all
That I have strings in need of mending
I’m out of tune in certain parts
So strum the chords of mercy
Restore my soul completely
Lay your hand upon me
And this instrument will breathe

[Chorus]
‘Cause you’re the music of my heart
(Yeah yeah yeah yeah)
The melody within my soul
(Yeah yeah yeah yeah)
The song that holds me in the dark
(Yeah yeah yeah yeah)
The fire that warms me when I’m cold
(Yeah yeah yeah yeah)
The symphony that calms my fear
(Yeah yeah yeah yeah)
The lyric that I long to hear
(Yeah yeah yeah yeah)
The masterpiece, the work of art
Complete before I start
The music of my heart

Yeah
Yeah yeah yeah yeah yeah yeah

Creator of all that is lovely, oh
Write a tune upon my heart
And when you finish will you play me
Like a beautiful guitar?
Strum the chords of mercy
Restore my soul completely
Breathe life into me
And this instrument will sing

[Repeat Chorus]

Of my heart
I’m captivated
(Ha-Ha-Ha-Ha-Heart)
Of my heart
My soul’s elated
(Ha-Ha-Ha-Ha-Heart)
Of my heart
Because
Every single line’s full of love divine
Write me like a valentine

[Repeat Chorus]

Yeah, the music of my heart
Of my heart
The music of my heart
Of my heart
The music of my heart



Nicole C Mullen : Call on Jesus

http://www.dailymotion.com/video/1jbGNRLe60mmy5bv2

I’m so very ordinary
Nothing special on my own
I have never walked on water
I have never calmed a storm
Sometimes I’m hiding away
from the madness around me
Like a child who’s afraid of the dark

CHORUS:
But when I call on Jesus
All things are possible
I can mount on wings like eagles and soar
When I call on Jesus
Mountains are gonna fall
‘Cause He’ll move heaven
and earth to come rescue me when I call

lalalala….

Weary brother
Broken daughter
Widowed, widowed lover
You’re not alone
If you’re tired and
scared of the madness around you
If you can’t find the strength to carry on

CHORUS

Call Him in the mornin’
In the afternoon time
Late in the evenin’
He’ll be there
When your heart is broken
And you feel discouraged
You can just remember that He said
He’ll be there

CHORUS(2x)

lalalala….

 



Nicole C Mullen : My Redeemer lives

C’est la fondation de mon espérance. Mon coeur chante en accord avec la voix sublime de Nicole C Mullen : Mon Rédempteur vit !!!!!!!!!!

Amen !

http://www.dailymotion.com/video/11SuacQbOxBOw5bw4

Who taught the sun where to stand in the morning
Who told the ocean you an only come this far?
Who showed the moon where to hide ’til evening
Whose words alone can catch a falling star?

Well I know my Redeemer lives
I know my Redeemer lives
All of creation testify
This life within me cries
I know my Redeemer lives

The very same God that spins things in orbit
He runs to the weary, the worn and the weak
And the same gentle hands that hold me when I’m broken
They conquered death to bring me victory

Now I know my Redeemer lives
I know my Redemer lives
Let all creation testify
Let this life wihtin me cry
I know my Redeemer, He lives

To take away my shame
And He lives forever I’ll proclaim
That the payment for my sin
Was the precious life He gave
But now He’s alive
And there’s an empty grave.

And I know my Redeemer, He lives
I know my Redeemer lives
Let all creation testify
This life within me cries
I know my Redeemer lives



Ron Kenoly, Alvin Slaughter & Darlene Zchesch : Shout to the Lord

Rien n’est comparable aux promesses que j’ai en TOI. Quel bonheur et quelle espérance. Merci !!! Dédicace à Celui qui a changé ma vie.

Spéciale dédicace à Luciole. Bises sister !!! 

Image de prévisualisation YouTube

My Jesus, My Savior
Lord there is none like You
All of my days, I want to praise
The wonders of Your mighty love
My Comfort, My Shelter
Tower of refuge and strength
Let every breath, all that I am
Never cease to worship You
(Chorus)
Shout to the Lord, all the earth
Let us sing. Power and majesty, praise to the King.
Mountains bow down and the seas will roar
At the sound of Your name
I sing for joy at the work of Your hands
Forever I’ll love you, forever I’ll stand
Nothing compares to the promise I have in
YOU!

(chorus)
My Jesus, My Savior
Lord there is none like You
All of my days, I want to praise
The wonders of Your mighty love
My Comfort, My Shelter
Tower of refuge and strength
Let every breath, all that I am
Never cease to worship You

(Chorus)
Shout to the Lord, all the earth
Let us sing. Power and majesty, praise to the King.
Mountains bow down and the seas will roar
At the sound of Your name
I sing for joy at the work of Your hands
Forever I’ll love you, forever I’ll stand
Nothing compares to the promise I have in
YOU!
(bridge)
let the earth sing
i declare your great name
all of my life i will
with all of my breath
i will praise you
lift it up, life it up

(chorus)

nothing compares to you
i shout your praise
nothing compares to you
Nothing compares to the promise I have in YOU!

 Paroles trouvées sur le site : http://www.metrolyrics.com/lyrics/77459/Zschech_Darlene/Shout_To_The_Lord



123456...8

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo