Kirk Franklin : « Let it go » un encouragement au pardon

kirkfranklin.jpg

Quand on a des débuts de vie chaotiques il n’est pas aisé de trouver le chemin du pardon et de la résilience pour avancer. Le témoignage de Kirk Franklin qui a trouvé dans la foi la voie du pardon à ses parents qui ont blessé ses premiers pas dans la vie et de fait sa vie tout court me touche. Merci à lui pour ce témoignage puissant.

 

Apprendre à laisser aller ceux qui nous blessent, les libérer des prisons d’amertume et de non pardon dans lesquels nous les tenons en captivité n’est pas aisé quand l’on est encore blessé et que l’on subit encore les conséquences des actes de ceux qui nous ont blessé. C’est possible je le sais, c’est un chemin sur lequel j’apprends à marcher sans attendre que l’on mérite le pardon pour le donner. C’est un chemin que je découvre incroyablement porteur de liberté.

 

Image de prévisualisation YouTube

My momma gave me up when I was four years old
She didn’t destroy my body, but she killed my soul
Now it’s cold ’cause I’m sleepin in my back seat
I understand the spirit’s willing, but my flesh is weak
(Let him speak) Let me speak
I never had a chance to dream
ten years old and findin love in dirty magazines
Ms. December you remember, I bought ya twice
Now I’m thirty plus and still payin the price

 

Had a sister that I barely knew
Kinda got separated by the age of two
Same momma different daddy so we couldn’t fake it
I saw my sister’s daddy beat her in the tub naked
Take it serious the demons in a man’s mind
The same man on rape charges now he’s doin’ time
Crack followed him and like daddy prison thirteen years
Haven’t seen her I guess she’s traded tears for fears

 

Shout, Shout,
Let it all out
These are the things I can do without
So come on,
I’m talkin’ to you
So Come on

 

Sex was how I made it through
Without someone to teach you love, what else is there to do?
See where I’m from they call you gay, say you ain’t a man
Show them you ain’t no punk
Get all the girls you can
A simple plan that still haunts me now today
Back to seventeen and got a baby on the way
No GED, all I see is failure in my eyes
If you listening and remember I apologize

 

I was raised falling in the church
Made mistakes and heard the Lord’s calling in the church
After service in the parking lot getting high
Wanted to be accepted so bad I was willing to die
Even tried to tell the Pastor, but he couldn’t see
Years of low self-esteem and insecurities
Church taught me how to shout and how to speak in tongues
But preacher, teach me how to live now when the tongue is done, help me

 

Shout, Shout, Let it all out
These are the things I can do without
So come on
I’m talking to you
So come on

 

See I, See I
I just wanna let it go, just wanna let it go, just let it go

 

Jesus please on my knees can’t You hear me crying
You said to put it in Your hands and Lord I’m really trying
You wasn’t lying when You said You reap what you sow
Like that night momma died, it’s hard to let it go
You adopted me, cared for me, changed my name
But I cursed at you, lied to you, left you pain
It’s not strange I can still see it in my head
To know for hours you were lying there in that bed
If you’re listening to this record
If it’s day or night
If you momma is still living, treat your momma right
Don’t be like me and let that moment slip away
And be careful ’cause you can’t take back what you say
To my real momma if you’re listening I’m letting it go
To my father, I forgive you, ’cause you didn’t know
That the pain was the preparation for my destiny
And one more thing Lord let my son be a better man than me

 

Shout, Shout, Let it all out
These are the things I can do without
So come on
I’m talking to you
So come on



Casting Crowns : Your love in extravagant

pianoetrose.jpg

J’aime découvrir des chants qui disent mieux que mes mots ne sauraient le faire le chant de mon coeur. Merci à Casting Crowns.

Image de prévisualisation YouTube

 Your love is extravagant
Your friendship, it is intimate
I feel like moving to the rhythm of Your grace
Your fragrance is intoxicating in our secret place
Your love is extravagant

Chorus:
Spread wide in the arms of Christ is the love that covers sin
No greater love have I ever known You considered me a friend
Capture my heart again

Spread wide in the arms of Christ is the love that covers sin
No greater love have I ever known; You considered me a friend

Capture my heart again
Your love is extravagant
Your friendship, it is intimate

godislove.jpg



Casting Crowns : I’ll praise You in this storm

havefaith.jpg

Image de prévisualisation YouTube
I was sure by now,God, that You would have reached down
and wiped our tears away,
stepped in and saved the day.
But once again, I say amen
and it’s still raining
as the thunder rolls
I barely hear You whisper through the rain,
« I’m with you »
and as Your mercy falls
I raise my hands and praise
the God who gives and takes away.
Chorus:
And I’ll praise you in this storm
and I will lift my hands
for You are who You are
no matter where I am
and every tear I’ve cried
You hold in your hand
You never left my side
and though my heart is torn
I will praise You in this storm
I remember when I stumbled in the wind
You heard my cry to You
and raised me up again
my strength is almost gone how can I carry on
if I can’t find You
and as the thunder rolls
I barely hear You whisper through the rain
« I’m with you »
and as Your mercy falls
I raise my hands and praise
the God who gives and takes away
Chorus

I lift my eyes unto the hills
where does my help come from?
My help comes from the Lord, the maker of heaven and earth
I lift my eyes unto the hills
where does my help come from?
My help comes from the Lord, the maker of heaven and earth

Chorus



Hommage à Charles Mombaya

 « Il n’a pas laissé des traces sur du sable mais plutôt sur une pierre »

Runo M’vumbi 

mombaya.jpg

Dans toutes les langues j’aime entendre chanter ce Nom.

Charles Mombaya est un chanteur du Congo que j’ai découvert il y a si ma mémoire ne me fait pas défaut environ dix ans. J’ai été touchée par la musique, la voix et les textes de ce chanteur. Monsieur Charles Mombaya a cessé de faire retentir sa voix le 20 mai dernier, à deux heures du matin dans un clinique de Kinshasa semant des larmes sur des visages et dans les coeurs de bien des personnes au-delà de ses proches. Le chanteur a fermé les yeux pour les ouvrir sur un ailleurs qui est la quête de ceux qui croient en Celui en qui il croyait. Sa voix et ses chants ont accompagné bien des moments de ma vie et ceux de plusieurs personnes merci à lui et pensées émues pour sa famille, notamment à ses deux petites filles.

http://www.dailymotion.com/video/5Lh3FvkGwrYq2agEL



Yolanda Adams : this too shall pass

bonnejourneavecrose.jpg picture by maddyspace

Coucou c’est encore moi ! Décidément je n’arrive pas à vous quitter…Rire. J’ai des envies de vous saturer de musique et de mots. C’est grave docteur (hi hi).

Il y a des moments dans la vie durant lesquels les épreuves et les turbulences sont telles que l’on peut être émotionnellement balloté et au bord de la rupture.  Dans des moments comme ceux là un chant tel que celui porté par la voix de Yolanda Adams a la vertu de m’encourager à lever les yeux et retrouver l’espérance sachant que les ennuis et douleurs du temps présent passeront et que les lendemains enfanteront d’autres bonheurs, d’autres espérances et que derrière le voile des larmes qui peut troubler momentanément la vision se dessine l’éclosion d’un arc en ciel de sourires à venir. Si l’un de vous passe des moments troublés j’espère qu’il trouvera au travers de ce chant quelque encouragement. Encore un chant de Yolanda Adams ?!?!? Hé oui les amis je ne suis pas en « rehab » pour me désintoxiquer ce ma « Yolandite aigue » et assumée.

Amitiés à vous

 

In the middle of the turbulence surrounding you
These trying times that are so hard to endure
In the middle of what seems to be your darkest hour
Hold fast your heart and be assured
This too shall pass
Like every night that’s come before it
He’ll never give you more than you can bear
This too shall pass
So in this thought be comforted
It’s in His Hands
This too shall pass
The Father knows the tears you cry before they fall
He feels your pain, His heart and yours are one
The Father knows that sorrow’s heavy chains are strong
But with His strength, you’ll overcome

This too shall pass
Like every night that’s come before it
He’ll never give you more than you can bear
This too shall pass
So in this thought be comforted
It’s in His Hands
This too shall pass

So set your eyes upon the mountain
And lift your hands up to the sky
And let His arms of love surround you
And take you to the other side

This too shall pass
Like every night that’s come before it
He’ll never give you more than you can bear
This too shall pass
So in this thought be comforted
It’s in His Hands
This too shall pass

Image de prévisualisation YouTube



Israel Houghton « here i am to worship » « no limits »

Voyage au coeur de mon espérance la plus grande et la plus profonde… 

Image de prévisualisation YouTube



Juanita Bynum, Jonathan Butler, Rubben Studdard : I don’t mind waiting

Image de prévisualisation YouTube



New Gospel Family un groupe de gospel urbain à découvrir

ngfnancy2004008g.jpg

New Gospel Family est un groupe de Gospel Urbain français dont les enregistrements et les concerts sont d’une grande qualité. Ils ont une approche du Gospel moderne sans pour autant rejeter les classiques que nous connaissons. J’ai eu le privilège

monrconfort.jpg

de les voir en concert au Zénith, dans des églises, dans de petites salles et j’ai toujours passé des moments merveilleux. Ils ont de nombreux chants en anglais mais il y a quelques bijoux en français. Je ne vais pas vous faire la liste des chants que j’aime mais il y en a un qui est incroyable : « tu es merveilleux » chanté par Mélina Odjonkou. C’est un chant qui est est à tomber par terre. Enfin comme on dit par chez moi je suis tombée sans glisser en l’écoutant.

J’ai le privilège de connaitre personnellement le producteur et chef d’orchestre de ce groupe Edgard Vandenbroucque et je le compte parmi mes amis. Cette relation m’a permis de les accompagner en tournée pendant une semaine au cours de la tournée d’été 2005. Je suis encore bluffée par la qualité et l’énergie des choristes et solistes de ce groupe. Vivre les concerts depuis les coulisses a été une expérience inoubliable. Il y a la qualité des voix, l’atmosphère de joie, de foi et de vie qu’ils dégagent, la communication avec l’auditoire. L’expérience a par conséquent été fatigante…mais inoubliable. Je veux leur rendre hommage.

En juillet et août ce groupe parcourt les routes de France, faisant des concerts dans des villes les plus petites. Si ce groupe passe par chez vous, n’hésitez pas à aller le voir vous passerez une belle soirée. Vous m’en direz des nouvelles sur ce blog.

Je n’ai pas trouvé suffisamment de videos pour vous montrer l’étendue et la variété de leur talent. Je vous soumets ce que j’ai trouvé. Bonne écoute de ce qui suit.

 Léah chante Ma vie et ma joie :

http://www.dailymotion.com/video/1flxc2rNDwTBh9ki9

ngfzenith0312g.jpg

Un montage sur le groupe avec divers extraits et impressions des chanteurs permet de mieux cerner l’univers de ce groupe.

http://www.dailymotion.com/video/619rgJbm0Ixz45Saf

Si vous voulez connaître les dates des tournées d’été et découvrir davantage ce groupe, vous pouvez aller sur le site : http://www.newgospelfamily.com/



Whitney Houston : I love the Lord

abundantlove.jpg

 So do I dear Lord !!!!

 Image de prévisualisation YouTube

I love the the Lord, he heard my cry
And pitied every groan, long as I, I live
And troubles rise, I hasten to his throne

[Chorus:]
Oh, I love the Lord
I sure do, surely do love the Lord
He heard, he heard my cry
And pitied every groan, yes he did
Every groan
Long as I live, long as I, I live
And troubles rise, troubles rise
I hasten to to to to to
I’ll hasten, I’ll hasten to his throne
I’ll hasten to his throne hold on hold on
Tears are streaming down my eyes
I’ll hasten, I’ll hasten to his throne

Yes I will, I’ll run
I know I can go to his throne
I know I can go, I know I can go
I’ll hasten, I’m gonna run
I know I can go, I know I can go
I’ll hasten, I’ll hasten to his throne

See I can run, Lord you know I will
When there is nowhere to go I know I can go to you
I know I can run to you oh
I’ll hasten, I’ll hasten to his, his throne
Yeah, yeah, yeah, yeah
I’ll hasten, hasten to his throne
Surely gonna be here



Quelques fois la pluie

femmesouslapluie1.jpghommesouslapluie2.jpg

 

Quelquefois nos journées

 

Semblent teintées de gris

 

Des nuages viennent masquer

Le soleil qu’on espère.

Et la pluie descend

Inattendue sur nous

Submergeant nos destins

D’une ondée détestée

Et nos visages crispés

Racontent la déception

 

Causée par la pluie

Qui soudain nous surprend

La pluie contrarie

Nos attentes de chaleur

Et voilà qu’on maudit

La cascade qui descend

Nos quêtes déçues

Nos attentes de soleil

Mettent sans bruit

L’espérance en berne

Des grimaces hideuses

Et des fissures amères

 

Flétrissent les coeurs

Qui maudissent l’onde coupable

Voici qu’à l’intérieur

Tapie au profond de l’être

Il y a une pousse de vie

Que l’on ne connaît pas

Elle a besoin de pluie

Bien plus que de soleil

 

Pour faire jaillir la vie

Encore en pointillés

L’ondée qui contrarie

Nos désirs de soleil

Nourrit à notre insu

 

Les chênes des bonheurs

Qui attendent nos futurs

Il y a un temps pour tout

Un temps pour la pluie

Un temps pour le soleil

Il y a un temps pour rire

Et un temps pour pleurer

 

Il y a le temps des mots

Et celui pour se taire

C’est le regard posé

Sur les temps de la vie

Qui nourrit le vécu

Des moments que l’on passe

Ma part c’est de choisir

Dans toutes les saisons

De regarder la vie

A travers l’espérance

©Malaïka

Avec ce chant de Kirk Franklin je vous souhaite de très belles journées.

http://www.dailymotion.com/video/5tmsNCbRZ1geA7O0G



12345...8

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo