Danse dans une larme

Dans mes mélancoliesLe son d’une musique

Sous mon regard un bal

Apparaît du néant

 

De mes yeux éperdus

Je me nourris de lui

Les seuls sens désormais

Par lesquels je l’atteins

 

Il est là sans y être

Se mouvant en silence

Je le regarde de loin

Il m’est inaccessible

 

Je ne peux le toucher

L’étreindre le sentir

Retenu loin de moi

Et pourtant il m’habite

 

Pourquoi me réveiller

Quand je sais que les rêves

Sont l’unique théâtre

De ses chorégraphies ?

 

Il danse dans une larme

Valse au rythme d’une douleur

Je l’aimais il n’est plus

Depuis les jours sont nus

 

 

In memoriam



Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo