Avis de réchauffement climatique à Dunkerque: 3 jours au Jazz Club avec Etienne Mbappe & Su la take

 « Des sonorités neuves, inédites, délicieusement rafraîchissantes sur l’horizon caniculaire de l’Afrique musicale … voilà l’Etienne MBAPPÉ 2008 ! «  

Valère EPEE

« Entre tradition et pop musique, entre jazz et funk, entre amour et mélancolie … », Etienne nous fait voyager avec un immense bonheur. Magnifique !  »

  Avis de réchauffement climatique à Dunkerque: 3 jours au Jazz Club avec Etienne Mbappe & Su la take dans A decouvrir EtienneMBAPPECela fait quelques semaines que les pull-over sont sortis des armoires et que des manteaux plus ou moins épais font escale au pressing en prévision des frimas de l’hiver.  Farrewell summer…

Les  jupes se rallongent et les jambes se vêtent de collants et les décolletés  estivaux laissent la place à des cols roulés et autres pull.  Les regards égrillards de l’été se font moins vifs. L’hiver arrive et la morosité aussi. Avez vous remarqué que l’automne venu les  visages  s’allongent et les sourires s’estompent tout au moins à Paris ? Déjà que dans certaines contrées le sourire s’offre avec parcimonie imaginez ces visages au coeur du froid et sous un ciel gris ! Ah le métro parisien et les mines façon cafetière…Clin doeil

Bref, voici qu’au coeur de l’automne, alors que le temps se rafraichit, un vent du Sud, un vent chaud, un vent qui s’est nourri des chaleurs africaines et qui fait résonner le coeur de l’Afrique partout où il souffle se propose de réchauffer la ville de Dunkerque. Ce vent a eu l’intelligence de se laisser enrichir de vents d’ailleurs. C’est la force et la richesse d’un artiste d’accueillir l’ailleurs sans se dénaturer. Auteur compositeur, bassiste d’exception et chanteur aux textes qui allient avec intelligence force et subtilité, Etienne Mbappe se pose pour trois jours à Dunkerque. Ses préoccupations d’homme et ses yeux ouverts sur son temps sont mis en musique, sa basse rythmant son coeur et ses états d’être. Ce vent unique que j’ai vu réchauffer pelouse et salle de concert se propose d’apporter une chaleur subtile au coeur de l’automne Dunkerquois.   Oyez oyez lecteurs réguliers de ce blog ou visiteurs occasionnels habitant le nord de la France ou la Belgique. L’occasion vous est donnée de profiter d’un de ces moments durant lequel le temps suspend son vol et durant lequel la musique vous conduit dans un de ces ailleurs qui vous réchauffe le coeur tandis que vous vous laissez happer dans l’univers offert par l’artiste. 

Ceux qui sont des visiteurs réguliers de ce blog ont entendu bien des fois parler de mes impressions « subobjectives » sur l’univers musical de ce monsieur. Oui Minipoucine  ça ne s’arrange pas !!!!Clin doeil

Si vous n’êtes pas loin de Dunkerque, l’occasion vous est offerte de vous faire une opinion et de venir nous la partager. On ne me fera pas le reproche de faire dans le parisianisme primaire. Langue

En toute subobjectivité je peux vous garantir que vous ne serez pas déçus du voyage, foi de moi.  

Demandez le programme !

Les Jeudi 16, Vendredi 17, & Samedi 18 octobre 2008
 

 à 20h45

au Jazz Club de Dunkerque

En plus des concerts bande de veinards il y a aussi :

  • Vendredi 17 octobre à 15 h : Concert « Jeune Public » : 
    Etienne MBAPPÉ et « Su La Také » et les élèves de l’Ecole Jean Jaurès de Saint-Pol-sur-Mer (ah les veinards)
  • Samedi 18 octobre à 15 h : Atelier de Formation :
    Etienne MBAPPÉ et PYARTO

Les tarifs vont du jazz club de Dunkerque vont de 7 à 14€ selon que vous êtes ou non adhérents au Jazz Dunkerque.

Pour de plus amples informations : jazzdunkerque@wanadoo.fr ou Tel : 03. 28. 63.51.00

En attendant je vous laisse écouter ceci :



4 commentaires

  1. tchitchi 12 octobre

    Malaïka, Malaïka, sans connaître ce monsieur et en étant sûre de ne pas pouvoir assister à ce concert, on ne peut s’empêcher de l’admirer. C’est de la manipulation ça!! oh, oh je ne te dis même pas mon indingation!!(hihi)

    Merci de nous faire découvrir tes artistes!!

    Grosses bises du dimanche

  2. Malaïka 12 octobre

    Réponse à Tchitchi,
    :-)
    De la manipulation, moi ? Que nenni ! Voyons Tchitchi je suis l’innocence même. Apaisez votre courroux ma mie, et descendez des hordes galopantes de votre ire. Hi hi. Je me contente de partager mes passions, avec emphase certes, mais sans malice. ;-)
    Bisous ma Tchtchi

  3. helenablue 12 octobre

    j’aime beaucoup Etienne Mbappe ….
    super votre blog
    à trés bientôt
    helena

  4. tchitchi 12 octobre

    Hihihihi, l’innocente ange Malaïka!!!

    Gros bisous.

    :-)
    L’innocence même te dis-je !

Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo