Club nouveau : Lean on me

Dédicace à Lénaelle. Dédicace à Tchitchi.

Dédicace à chacun(e) de vous surtout si des vents contraires ou mélancoliques venaient à souffler sur vos vies.

Pensées amicales

Malaïka

friends_poetry.gif picture by maddyspace

Sometimes in our lives we all have pain

We all have sorrow

But if we are wise

We know that there’s always tomorrow

(Chorus)

Lean on me, when you’re not strong

And I’ll be your friend

I’ll help you carry on

For it won’t be long

‘Til I’m gonna need

Somebody to lean on

Please swallow your pride

If I have things you need to borrow

For no one can fill those of your needs

That you don’t let show

(Chorus)

If there is a load you have to bear

That you can’t carry

I’m right up the road

I’ll share your load

If you just call me

So just call on me brother, when you need a hand

We all need somebody to lean on

I just might have a problem that you’d understand

We all need somebody to lean on

(Chorus)

Lean on me…

 

Image de prévisualisation YouTube



8 commentaires

  1. tchitchi 10 octobre

    Juste un mot Malaïka: Merci. Tout autre mot serait superflu.

  2. lenaelle 10 octobre

    Merci Malaika, merci grande soeur. Ton attention me touche beaucoup…
    Juste que ce matin je n’ai pas envie de pleurer ici, alors je reviendrais plus tard.
    Bisous

  3. Malaïka 10 octobre

    Réponse à Tchtchi
    Do not mention !
    Je fais genre je suis cultivée et bilingue comme tu vois. Bisous sista

  4. Malaïka 10 octobre

    Réponse à Lenaelle,
    Bisous à toi. Et pas la peine de me remercier.
    A bientôt, quand tu veux,quand tu peux, quand tu le sens.

  5. marie 10 octobre

    cette chanson et cette musique sont génialement rythmées, y’a pas photo, on vibre et on danse!

    Oui en effet. Ca invite à la danse. Merci d’être passée.

  6. natty 11 octobre

    wallay je t’adore !
    Moi aussi ma petite princesse Peul. Reviens nous vite. Bisous

  7. tchitchi 12 octobre

    Walay, Ma Natty, tout le monde adore Malaïka. Elle n’est pas le centre du monde pour rien. Encore moins ange pour rien!!

    Sous ses ailes « l’ange » cache son visage. Rougeur pivoine sous carnation chocolat. « L’ange » sait l’immensité de ses imperfections et s’estime « surangélisé » (néologisme assumée gente dames). Merci à Natty et toi de me prêter bien des noblesses d’âme. Bisous à vous deux.

  8. tchitchi 12 octobre

    Trop modeste cette Malaïka! Ok, je n’insiste pas.Je n’en pense pas moins.

Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo