Valses de l’aube qui nait

mssyou-010.jpg picture by maddyspace Valse de l’aube qui naît

Soleil et lune dansent

Faisant jaillir un chœur

Les vivats des étoiles

Bientôt apparaîtra

La nouveauté d’un jour

Porteur des espérances

De ceux qui se réveillent

Rixe de l’aube qui naît

Rituel de mes matins

Frénétique combat

Entre sommeil et veille

Ce matin tu te glisses

Dans la noise matinale

Et ton visage réveille

Une valse hésitation

Entre rires et sanglots

Entre tristesse et joie

Joie de t’avoir connue

Agonie de ta perte

Valse de l’aube qui naît

Ton sourire et mes larmes

Sourire qui ne naît plus

Que dans mes souvenirs

Nyangw’am

heart_fountain.gif picture by maddyspace



6 commentaires

  1. natty 24 septembre

    C’est triste, mais si beau !
    j’ai pas les mots…..

    J’entends entre les silences.
    Bises

  2. tchitchi 24 septembre

    Ah Malaïka…J’en ai pleuré…Merci de m’avoir fait plaisir… merci d’avoir écrit ça pour « ELLE »…

    Je ne peux rien ajouter…Mais mon silence te dis tout.

    Tchitchi, version très touchée.

    Merci d’avoir entendu et de l’avoir reconnue. Partageons ces mots si tu veux bien pour les offrir à la mémoire de nos « ELLE » et de nos absents. Saisissons ensemble les mots échos de nos coeurs et envoyons les vers les étoiles. Je t’embrasse

  3. katara 24 septembre

    Ces paroles s’adapteraient me semble-t’il facilement à la mise en musique… où sont les musiciens zut ! bises et bonne journée.

    Comme j’aimerais avoir le talent pour mettre mes mots en musique. Merci pour ton passage. Bisous

  4. Catz 24 septembre

    Merci beaucoup pour ton passage sur mon espace, et pour tes gentils mots !
    Je me couche, ce soir, avec en tête ce magnifique texte que tu nous offre à lire
    A moi, il évoque la perte récente d’un ami cher et résonne

    Amitiés !

    Catz

    Je suis désolée que tu aies subi cette perte. Je t’embrasse.

  5. binicaise 25 septembre

    Très beau poème rempli de tendresse d’amour, et puis la perte et le chagrin.
    Bonne journée bises jacqueline

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  6. natureinsolite 30 septembre

    aucun mot n’est assez fort pour parler de l’absence et de ce manque. le visage disparu se montre parfois, la tendresse reste intacte, le coeur à coeur est toujours là. mais ta petite soeur te manque malaïka, que tu l’honores ainsi est bien!
    marie.

    Merci Marie. Mais le visage qui s’est glissé dans les valses de l’aube ce matin là c’était celui de ma mère. Il est vrai qu’elle a rejoint le cortège de mes grands absents qui font danser sur un même tempo larmes et sourires. Mais après les valses de l’aube il y a la vie qui continue. Comme dirait d’Ormesson la vie est une « fête en larmes ».
    Il y a la fête de la vie. Dieu merci. Il y a la vie. Merci pour ton commentaire. Je t’embrasse.

Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo