Pourquoi je m’énerve ? Du sang sous leurs chaussures vernies au bal de leurs corruptions

0baai9000c.gif picture by maddyspace

Amis lecteurs soyez prévenus, je suis énervée. Quand je suis énervée la cohérence n’est pas forcément ce qui structure ma pensée. C’est comme le fait de jeter sans réfléchir le flot de son débordement émotionnel sur papier, comme un peintre le ferait sur une toile. Les contours de son expression artistique ne sont pas nécessairement « ordonnés » mais le chaos apparent est ordre. Il est ordre du désordre de l’instant.  Alors souffrez de ne pas saisir discerner des contours bien dessinés à mes cogitations déambulatoires. 

Il paraît que le fait de trop souvent s’énerver est dangereux pour la santé. Aïe caramba ! Il paraît aussi qu’il est sage et salutaire de se garder des emportements paroxystiques. (Assia for me oooooooo). Je voudrais bien faire preuve de mesure dans mes énervements mais l’univers pourrait faire un effort. Il est manifeste qu’il se ligue contre moi. Qui m’en veut au point de mettre en place un tableau mondial apocalyptique sur le terrain des valeurs auxquelles je me réfère ? Mettez vous à ma place. J’ai fait preuve d’une angélique patience tandis que mister « double you » de la maison blanche (George du prénom dont il est copropriétaire avec son papa) mettait le monde dans un état sidérant. Huit ans que ça dure ! Depuis qu’il a pris les choses en main l’Irak et l’Afghanistan ne sont-ils pas devenus des havres de paix dans lesquels le modèle américain fait le bonheur des autochtones ? L’Amérique est en marche les amis. Tous aux abris ! Comme si la présence depuis huit ans de W (prononcer doubelyou) à la maison blanche ne suffisait pas à éroder les artères les plus saines, et à donner des angines blanches à des premières dames en CDD.  Foi de cholestérol, artères en danger. Au milieu d’espoirs obamaniaques voici que l’on met en orbite le pendant féminin de doubelyou, le rouge à lèvres en plus et quelques casseroles :  Sarah Palin la W.A.S.P. dans toute sa splendeur.  Et c’est qu’elle vocifère la dame de l’Alaska !  Ne comptez pas sur moi pour gloser sur l’état utérin de sa fille ou sur les addictions attribuées à son fils. En privé peut être mais en public Rire

Non c’est dame Palin telle qu’en elle même qui me sidère. Sa rhétorique, sa posture doctrinale, ses contradictions, sa défense de la vie, des armes et de la guerre, sa virulence. Le problème c’est qu’après la sidération je m’énerve.  L’imaginer devenant présidente des Etats-Unis dans deux ans à la faveur d’un accident  de vie du soldat Mc Cain. Un accident de vie présidentiel façon « aïe je suis mort. Oups j’étais vieux !  si vous voyez ce que je dire.  Une telle hypothèse transformerait mon urticaire en catastrophe cutanée post Tchernobyl. Vous imaginez cette dame à la tête de ce qui fut la plus grande puissance du monde (nostalgie quand tu nous tiens). Imaginez l’effet d’une telle pensée sur l’état de mes artères !  Déjà nous courons le risque d’avoir en novembre un président homonyme d’une marque de frites (C’est la victoire de Mc Do vous croyez ?Rire) et il faudrait en plus passer de la frite au Pittbul ! C’est où la sortie ? Je descend.  Quand je dis qu’il s’est ourdi un complot international contre la santé des artères. Mais qui veut la peau du soldat Malaïka ?  ! Un peu nombrilistes mes assertions ?  Absolument ! Et « un peu » c(est pour le moins un euphémisme. Tout le monde n’a pas eu la chance de prendre une option « centre du monde » à la naissance. Moi si. Hi hi. Clin doeil

Si la lointaine Amérique me met dans un tel état,  imaginez celui de mes nerfs face à l’état de mon Afrique. De ma chère Afrique. De la terre de mes pères. Imaginez le mauvais cholestérol qu’est pour mes artères la conscience de l’échec des espérances d’une jeunesse africaine alors qu’elle voit la caricature qu’est devenue une figure politique qui durant des décennies a représenté pour beaucoup l’intégrité, l’opposition, le changement. On tourne les yeux vers Dakar à la recherche du héros d’antan et il semble n’en rester que l’enveloppe, une coquille vide, une absence. L’ Abdoulaye Wade de nos espérances s’est perdu en route. Celui qui donnait un sens à l’opposition et une matière à l’espérance s’est perdu dans la corruption du pouvoir et dans une jouissance égotique de ce dernier qui le mue en un confiscateur progressif des libertés. Ci gît Abdoulaye…Espérances avortés, rêves abimés, colère qui gronde. Dois-je citer l’un après l’autre les gouvernants des pays d’Afrique qui la pillent et livrent ses enfants à la misère et à la désespérances ?  Je ne ferai pas la liste car citer des noms même en silence pourrait réveiller en moi des énervements plus grands. Oui, ouvrir les yeux et les oreilles suffit parfois à me mettre en mode énervé. Il faut croire que le calme que l’on me prête n’est parfois qu’une rétention de furieuses tempêtes intérieures. Mais chut ! J’ai une image à protéger moi !Cool

Je vous entends vous demander ce qui a pu déclencher un tel courroux nocturne. Figurez vous qu’au cours de mes explorations musicales sur You Tube je suis tombée sur cette vidéo :

Image de prévisualisation YouTube

Je suis un peu énervée. Pas seulement parce que j’ai mauvais esprit ou parce ma mauvaise foi légendaire qui était sur le podium olympique à Beijing se manifeste une fois de plus. Oui mais ce n’est pas l’hymne national camerounais que l’on a joué. Que nenni ! Sur une marche plus élevée se tenaient Nathalie Kosciusko-Morizet (sous ministre de l’écologie) et Christine Lagarde (ministre de l’économie, des finances, des subprimes [ici j’accède en conscience à des sommets de mauvaise foiClin doeil], de la société générale, du Medef et du reste) pour leurs déclarations incroyables concernant le retour en millions d’euros de Bernard Tapie. Pourquoi je m'énerve ? Du sang sous leurs chaussures vernies au bal de leurs corruptions dans Africa ! 09. Alors l’hymne national camerounais a cédé la priorité à la marseillaise. Allons zenfants de la patriiiiiiii iyeuhhhhhhhhhhhhh. 

Donc, ce n’est pas pour faire mon mauvais esprit quoique. CoolNon que j’aie quelque chose de personnel contre le bonheur en soi. Ou contre Kabila fils, encore moins contre le bonheur de Kabila fils. Mais un peu de décence diantre ! Nous ne sommes ni à Monaco, ni à Buckingham palace. Nous sommes au coeur d’un pays au tissu social déchiré et aux vies brisées par des conflits sanglants. Alors la « publicisation » des bonheurs intimes du président  » fils de » dans un pays exsangue dont les plaies décennales tardent à cicatriser, j’ai du mal !

La starisation des politiques serait le nouvel opium de nos peuplades avides  de s’inviter virtuellement aux banquets de nantis ? Excusez moi de ne pas adhérer. Et c’est peu de le dire. Je n’ai pas payé le moindre impôt au Congo donc je ne revendique pas le moindre kopek qui aurait participé à financer ce mariage. Mais quand je regarde ces images, je me dis que la mer rouge, la mer de sang s’est ouverte pour laisser passer les tyrans, tandis que le peuple dont le sang versé a rendu rouge la mer. Pendant ce temps dans leurs palais les Bemba et Kabila ripaillaient gaiement.  Désolée de ne pas prendre part à ce grotesque banquet. Pas plus que je ne l’ai fait il y a des années ‘à celui des épousailles de Miss Sassou et monsieur Bongo, ni à celui de Paul Biya ou au au baptême ses des enfants de Paul Biya. Je refuse de prendre part de manière complaisante à je ne sais autre « événement » intime que l’on voudrait m’obliger à « partager » au prétexte que nous serions une famille. Une famille ? Mon oeil ! Okay je le concède, j’ai mauvais esprit mais le côté gnan gnan du clip et cette débauche de bonheur alors que la mère patrie pleure des larmes de sang…je ne peux pas. Déposez moi ici comme on dirait par chez moi. 

Tata Nzambe nous avons besoin de toi comme dirait Bisso na bisso. Alors aux bonheurs que je n’ai pas de mal à souhaiter durable au couple Kabila, ils font ce qu’ils veulent, je m’autorise à ne pas vouloir être instrumentalisée dans cette tentative de normalisation par l’image de situations que ne devraient jamais l’être. Kabila et madame ne sont qu’une image de cette tentative de banalisation, d’humanisation médiatique de régimes qui tiennent en captivité des populations entières. Et la mère patrie pleure des larmes de sang. Alors au clip squi précède, souffrez que je préfère me repasser le chant de Bisso na Bisso : Tata Nzambe.

Image de prévisualisation YouTube

Ces « gouvernants » si l’on peut se permettre cet évident abus de langage qui représentent officiellement nos pays au banquet des nations ne me représentent pas. Ils ne représentent pas mon Afrique. Ils n’ont pas le respect de cette terre dont nous sommes issus. Ils la pillent sans vergogne alors que leurs ancêtres lui attribuaient une valeur immense. Ils versent sans retenue le sang de leurs compatriotes et dansent à leur bals de nouveaux riches, les chaussures cirées sur le sang de leurs pairs. Que de consciences mortes perdues dans des corps qui se meuvent aux bals de leurs corruptions, de leurs gabegies, de leurs crimes et de leurs prévarications. La mer rouge du sang de leurs victimes s’est ouverte sur le chemin de leurs tentations monarchiques. Et la mère patrie pleure des larmes de sang. Je n’ai rien de personnel contre ceux qui se sont mariés, mais il n’est pas question que je me laisse prendre en otage par leurs festivités médiatiques que je couverais du regard de quelque monégaste assistant aux noces qui en 1956 ont fait de Grace Kelly leur princesse.

Si au cours de vos voyages, amis lecteurs, il vous arrivait de croiser l’Afrique, de reconnaître derrière les actions coupables des satrapes locaux l’Afrique que l’on voit peu, oui mes amis si vous croisez mon Afrique, transmettez lui ce message de ma part : Je t’aime !!! Message qui est un écho de ce que lui disent bien de ses filles et fils. Dites lui qu’elle a des fils et filles qui ne la méprisent pas, des filles et fils qui la savent berceau de l’humanité et qui la respectent par delà d’évidentes indigences. Les africains corrompus ne sont pas l’Afrique. Il est des fils et fille de notre terre qui ne rêvent en aucun cas de la violer ou de la piller.

Nombreux sont ses enfants qui ne désespèrent pas de la voir tourner ces pages sinistres pour être dirigée par des personnes intègres et pour qui le rêve d’Afrique prime sur les ambitions de leurs ventres et sur leurs tentations monarchiques. Si vous la croisez mon Afrique dites lui que par ici, s’élève un murmure qui dit « mama Africa »…

i_love_you_blue_dress.gif picture by maddyspace



19 commentaires

  1. Edouard 18 septembre

    « We’re sorry, this video is no longer available ». Why, why and why? Lauren et Ziggy m’ont un peu calmé hier, mais là, ça repart… Ce post d’Afropositiviste énervée en rajoute à mon énervement qui commence à durer. Je me demande ce qui m’a pousser à lire… trop tard. Mon weekend est en danger, mon entourage aussi. Ca risque chauffer

    Assia bro’.
    Ces énervements là montent parfois vite et très haut. On ménage son entourage pliz ! Je vais enquêter.
    Bises

  2. tchitchi 18 septembre

    Ma chère Malaïka, nos deux courroux se mélangent pour aller botter le cul au vieux Wade et sa lâcheté scandaleuse qui fait régresser la démocratie sénégalaise,( qui nous a couté la peau des fesses).Et dire, ma chère Malaïka, qu’il y de cela six ans quand il me remettait un prix au Concours Général, j’étais fière! Je puis t’assurer que depuis trois ans, j’ai brûlé toutes les photos qui immortalisaient ce moment d’anthologie!!
    Je me rallie, sororité oblige, à ton énervement pour Sarah Palin. Cette femme fait plonger le bon sens mille mètres sous le sol!!
    Je me rallie à ton ironie glacée sur ces charognards qui prétendent souscrire au lois de l’hyménée en posant leur banquet sur les cadavres en putréfaction de l’Afrique mère, qu’ils ont esseminés ça et là.
    Je me rallie à toi pour célébrer en brayant un hymne jusqu’au-boutiste le podium de Beijing.
    Je célèbre avec toi une élégie de l’Afrique en mal d’espoir. Malaïka, que faire? Nos deux plumes unies et solidaires suffiront t-elles à obvier le mal auquel notre Mama Africa est enclin?

    Une chose est sûre, ma chère Malaïka. Je t’ADORE, tu es une femme de caractère et de tête. Je me sens optimiste en te lisant. L’Afrique n’est pas en mal d’érudition ni de bonne plume, ni de gens capables de protester. Tu en es la preuve.
    Des mots contre les maux africains voilà, un grand point commun entre nous.
    Je t’encourage et t’embrasse,

    Tchitchi, en version NRV mais confiante,


    Comme il est précieux de croiser des personnes qui entendent l’écho de nos cris et de réaliser que nos indignations sont échos des leurs. Lucide, optimiste et réaliste telle est mon africanité. Elle hurle mais refuse de désespérer ou plutôt de demeurer dans le désespoir quand il envahit le champ des espérances. Sentiment d’impuissance parfois. Impression quelquefois qu’il ne reste que le cri. Espoir que quelqu’un entende. Merci !
    Quoi que l’on dise il y a un champ de possibles pour la terre de nos pères

  3. MBOA 18 septembre

    Ma soeur !

    Pour être énervée tu l’es vraiment ; mais n’est-ce pas à raison ?
    Wade, doubleyou en passant même par le sarkomann c’est vraiment une crise de nerfs qui nous est offerte.

    Très bonne grille de lecture ma grande.

    Merci pour ton commentaire.
    Je ne dis pas tous mes énervements ;-)
    Mais la vidéo d’hier a été too much pour moi.

  4. natty 18 septembre

    aaah si seulement ils pouvait TOUS lire ce post !!!! tous ! de double You à l’autre chauve la… (désolée maman, je n’ai pas pu m’empêcher) JE m’énerve avec toi ma sœur et je te remercie encore une fois d’avoir su mettre des mots sur mes pensées ! et en même temps j’admire le fait que tu garde toujours ton humour délirant même dans tes énervement les plus chaotique !
    Si tu permets encore une fois, je vais aussi transférer ce post à tous mes contact (tu veux pas faire de moi ton agent quand tu va éditer ton livre ?)
    Encore merci !

    Merci ma Natty pour ta manière de recevoir mes écrits. Nous avons des gémellités d’indignation. As-tu remarqué que depuis quelques temps est venue glisser ses mots sur le blog une plume acérée et un regard intelligent qui se fait appeler « tchitchi ». Me voilà nantie de deux little sisters Peul et Serère. J’espère que vous découvrirez vos univers respectifs et qui sait ?
    « l’autre chauve là » MDR. A nos indignations et gros bisous

  5. natureinsolite 18 septembre

    Sujets sérieux et humour toujours! Ma p’tite Malaïka, je ne suis pas noire mais c’est tout comme, peut-être encore plus depuis que j’ai rencontré cette famille du Burkina Faso.
    Je te suis dans ce débordement de paroles si justes et si justifiées! Qu’elles parlent de l’Afrique, de Doubeliou, de Mc Cain et cette folasse de nana qui l’accompagne… et de tant d’autres choses encore…
    Mon Dieu si je commençais à écrire, comme toi, je ne pourrais m’arrêter, il y a tant d’injustices à dénoncer de par le monde… ici et ailleurs…
    Tant de saloperies, comme Monsanto, empoisonneur de la planète… tant, tant, tant…
    Ce monde de pouvoir et de fric ne peut continuer ainsi sans aller droit dans le mur!

    J’ai beaucoup aimé cette vidéo et ce chant de Bisso na Bisso!!!
    Merci pour tes comms délirants!
    Anbedoni. Bisous Malaïka. Marie.

    Merci Marie. Il y a tant de raisons de s’indigner… Mais il y a des moments durant lesquels l’indignation fuse, jaillit de nous et se convertit dans mon cas en mots. Ta rencontre avec ta famille du Burkina Faso est de toute évidence une belle rencontre, une rencontre qui compte. Vous êtes heureux de vous être trouvés…
    Heureuse que tu apprécies ce chant de Bisso na bisso. Il ne se ride pas à mes oreilles et s’élargit au fil du temps.
    Bisous

  6. evelynej 18 septembre

    Continue à t’énerver, cette colère est fructueuse car elle te permet de dénoncer avec brio et humour tout ce monde de l’injustice, du fric et des magouilles…

    Merci encore pour tes articles et pour tes commentaires sur mon blog.

    Au plaisir de te lire.

    Evelynej
    Scribouille et peinturlure

    Merci Evelyne pour ta visite et merci d’être un guide dans la découverte des artistes peintres que tu aimes. Je découvre de si belles choses. Merci d’accueillir mes mots de cette manière.
    A bientôt

  7. binicaise 18 septembre

    Je te rassure il n’y a pas que toi à qui tout cela « bouffe les nerfs » le soldat Jacqueline préfère afin d’éviter une mort anticipée déserter le front du refus de la « connerie humaine » il y a trop à faire, désolée je prends ma retraite……de la révolte contre l’injustice la violence, l’ingérence des grands pays dans les affaires des autres cultures etc . Comme toi je monte au créneau à chaque nouvelle ânerie mondiale ou nationale mais ils ont tous décidé de mettre la dose alors basta ….Zen zen zen beaucoup…..Je regarde dorénavant mes fleurs mes papillons, je déplace une araignée épeire pour qu’elle ne meurt pas installée sur mon rétroviseur …..
    Un peu folle mais il ne reste que la nature et les petits oiseaux pour ne pas sombrer dans la déprime ……
    Après cela je te souhaite une bonne soirée ne pense plus trop à la politique des grands, ils sont tous tellement persuadés d’être Dieu sur terre qu’ils deviennent fous….d’arrogance .Bises ma petite sœur Jacqueline

    Réponse à Jacqueline,
    Merci pour ton commentaire. Je te sais sensible aux injustices entre autres choses. Il est sain de trouver l’équilibre qui fait que ce qui nous indigne ne ne détruit pas. Ecrire m’aide à expulser ces colères. Dire en c’est se séparer, prendre de la distance, réfléchir et proposer dans ma sphère d’activité et d’influence que je sais réduite. Ton rapport à la nature est pour nous qui visitons ton blog un cadeau. Je découvre de bien belles choses grâce à tes photos et c’est avec plaisir que j’y reviens. Je t’embrasse.

    Dernière publication sur Binicaise : Blog en pause pour une durée indéterminée.

  8. Milla 19 septembre

    ouhhh tu es en colère oui, mais elle est saine et réaliste, je comprends tout a fait, ce positivisme est navrant, suréaliste que je me demande encore si nous avons eu un passé, des penseurs, des hommes de lettre, des vrais économistes, des humanistes et que sais je encore…

    cette vidéo n’est qu’une façade, d’autres vidéos sont bien plus percutantes de vérité et la vérité se sait Malaika, l’essentiel c’est qu’a travers ce monde il existe une chaine humaine qui continuera a lutter contre ces mensonges éhontés, les Lagarde et compagnies ne font qu’un seul passage et ils le savnet parfaitement, mais ne crois tu pas que ta place est meilleure a la leur, ils n’auront même pas compté dans l’histoire, si ce n’est en marquant une des période les plus sombres…

    regerde ce que j’ai trouvé sur le web, personne n’en parle, je suis décomposée, défaite cetre info date d’aujourd’hui :::::

    La hausse des prix des denrées alimentaires a plongé 75 millions de personnes de plus au-dessous du seuil de la faim, portant le nombre estimé de personnes sous-alimentées dans le monde à 923 millions en 2007, a annoncé jeudi l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).
    Les prix élevés ont renversé la tendance précédemment positive vers la réalisation de l’Objectif du Millénaire pour le développement (OMD) relatif à la réduction de moitié de la proportion de personnes souffrant de la faim dans le monde d’ici à 2015.
    Pour la période 2003-2005, la FAO estimait à 848 millions le nombre d’affamés dans le monde, une hausse de 6 millions par rapport aux 842 millions de la période 1990-1992 (période de référence du Sommet mondial de l’alimentation).

    la suite est ici,et d’autres vérités encore que nos médias ne diffusent pas, notamment concernant la crise financière en laquelle lagarde a profondément confiance pour un mieux quelle idiote !

    http://contreinfo.info/breve.php3?id_breve=4032

    Bisous Malaika, prend soin de toi et ne t’enerve pas trop, crois tu qu’ils se rendent malades eux ???

    Dernière publication sur MYLENE K : PAUL SIMON - GRACELAND... Obvious Child

  9. opalesud 20 septembre

    Tu t’énerves et tu as tout à fait raison ; il faut dire les choses
    Bises
    Stella

  10. Brigitte 20 septembre

    Ca fait du bien de vider son sac. De temps en temps, ça fait pas d’mal. Faudrait pas risquer non plus l’implosion ou l’ulcère juste parce qu’ »on » a décrété que s’énerver c’était pas bien (???).

    D’autant que l’on sent bien que cette colère est motivée par quelque chose de beau : l’amour de sa terre.

    Bises Malaïka


    Alors je continue de m’énerver mais en douceur entre deux éruptions de colère. :-) Bises et merci Brigitte pour ta visite.

  11. natty 21 septembre

    « As-tu remarqué que depuis quelques temps est venue glisser ses mots sur le blog une plume acérée et un regard intelligent qui se fait appeler “tchitchi”. Me voilà nantie de deux little sisters Peul et Serère. J’espère que vous découvrirez vos univers respectifs et qui sait ? »

    J’ai passé un bon moment sur ce blog ce soir, sans réussir à décrocher. Elle a un grand défaut certes que d’être serere; mais je dois avouer qu’elle une plume que j’adore (si ça se trouve elle a du quelques goutte de sang peul, une serere ne peut pas avoir ce talent et cette intelligence c’est trop lol) En tout cas encore une fois je fais une belle découverte grâce à toi . Merci !!!

    Merci à toi d’avoir écouté ma suggestion. Bisous

  12. natty 21 septembre

    Puisqu’on parle de découverte, un autre blog ou j’aime passé du temps. Une autre plume qui m’a impressionnée et que je crois que tu vas aimé :
    http://harissa.unblog.fr/

    bisous sista

    Merci pour la découverte. Belle plume en effet. Les mots semblent jaillir du coeur. Bisous

  13. tchitchi 21 septembre

    Natty, on s’est synchronisée ou quoi? Je t’ai « vue »ce soir en écrivant dans mon blog…Puis je suis passée comme prévue dans ton blog et voici que je te retrouve chez Malaïka!!! Incroyable!!!

    En plus- c’est bizarre- rends-toi compte, Malaïka que je lui demande dans son blog si elle n’a pas de sang sérère et elle me retourne la question ici au même moment!!! Trop fort ça.

    En tout, cas, merci Malaïka d’avoir favorisé ces moments de complicité…

    Tchitchi, en version « bourou-peul »


    Heureuse de voir que vos univers se reconnaissent. Je me doutais que vous devriez vous apprécier. Bisous les filles.

  14. AÏDA 22 septembre

    Bonjour Malaika
    En vous lisant, je suis passée tour à tour de l’amusement, à l’etonnement, puis à la tristesse, et finalement presque aux larmes.
    Des larmes à la fois de dépit, pour mon Afrique, mon pays si malmené depuis des siècles, mais aussi de bonheur! oui, de bonheur de savoir qu’il y ‘a ds fils et filles de l’Afrique qui l’aime passionnément! oui, je comprends votre énervement! il es tellement sain.
    Moi, j’ai rencontré ton Afrique, en moi, en beaucoup d’autres Africains, je lui ai transmis ton message-murmure: « Mama Africa, je t’aime  » . Je crois que je ne suis pas la seule,nous sommes ds millions d’Africains qui nourrissent l’espoir de retrouver notre mère,’Mama Africa’, belle, sublime, splendide,fière.Cette mère dont nous sommes fièrs, qui chancele en se relevant est digne, mais de plus en plus debout!
    Vous me donnez la preuve de cet espoir!

  15. Malaïka 22 septembre

    Bonsoir Aïda,
    Merci pour ta visite et pour ton commentaire qui me touche et participe à nourrir mes espérances d’Afrique comme chaque fois que je croise des personnes qui sont des entêtées de l’espérance quand à notre Afrique. Merci d’avoir relayé le murmure pour mama Africa, marci de le faire résonner, merci d’être de ceux qui attendent autre chose que les désolations actuelles. Bienvenue à toi sur le blog et encore merci.
    Malaïka

  16. natty 22 septembre

    Oui Tchicthi la synchro est assez incroyable !!!
    Merci encore à Malaika !!
    bisous à toutes les deux

  17. Enroël 22 septembre

    Hello!

    Comme je te comprends! Même si ça semble bizarre à dire et que mon pays est celui dans lequel nous sommes, mon âme a une grande part africaine (ne suis-je pas pharaon? ;) ). Mon coeur saigne, conscient des maux qui rongent l’Afrique, et mon impuissance à la soigner entretient ma colère envers cette Humanité qui vénère le dieu Pognon!
    Je partage ton intervention et suis de tout coeur avec toi, pas très loin…

    Bises d’un ami.

  18. danyboy 29 septembre

    Kikou , en passant chez Sylviane, j’ai vu ton adresse et comme j’ai un peu de temps aujourd’hui, je flâne sur les blogs…bonne journée

    Je suis passée sur ton blog et j’ai voté !

  19. tresorkh 13 octobre

    J’ai vu la vidéo sur le mariage de Joseph Kabila mais je n’ai pas vu sur quoi l’on peut être fâché; je pensai plutôt qu’il s’agissait des images du banquet qui serait grandiose et payé par l’argent de sang de Congolais qui tombent chaque jour par le fait des conflits armés interminables.

    Que le Président de la République d’un pays se marie, c’est une chose, une belle chose, d’ailleurs, mais que le même Président utilise l’argent du Trésor public pour son banquet, c’est une autre chose, une chose condamnable et susceptible d’être objet d’énervement.

    Merci de penser de temps en temps à ce qui se passe chez moi

    Bonjour Tresorkh,
    Je ne suis pas contre le bonheur ou le mariage du président. Mais j’aimerais juste un peu de pudeur face à toutes les tragédies que le pays a connues. Je ne sais pas qui a financé le banquet mais quand je pense aux congolais qui sont morts et meurent depuis des années je refuse de prendre part à ces festivités. Je m’octroie le droit de ne pas fêter son bonheur avec lui mais plutôt de me joindre aux larmes de mes frères et sœurs du Congo qui n’ont pas à manger et qui ont peur de perdre la vie. Nous ne sommes pas sujets de nos présidents, nous ne sommes pas en monarchie leur devant allégeance et devant nous extasier de leurs bonheurs pendant que l’on est asphyxié par la guerre, la misère, la corruption etc. Je suis lasse de l’immobilisme de notre continent et des chefs d’États qui bombent la poitrine ça et là alors qu’ils ont sous leurs pieds le sang de nos frères, de nos fils, versé par la guerre, le désespoir ou la misère. Comme vous voyez il suffit de peu pour que je m’énerve n’est-ce pas ? Merci d’être passé et d’avoir laissé un commentaire. Bien à vous

Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo