Kirk Franklin : « Let it go » un encouragement au pardon

kirkfranklin.jpg

Quand on a des débuts de vie chaotiques il n’est pas aisé de trouver le chemin du pardon et de la résilience pour avancer. Le témoignage de Kirk Franklin qui a trouvé dans la foi la voie du pardon à ses parents qui ont blessé ses premiers pas dans la vie et de fait sa vie tout court me touche. Merci à lui pour ce témoignage puissant.

 

Apprendre à laisser aller ceux qui nous blessent, les libérer des prisons d’amertume et de non pardon dans lesquels nous les tenons en captivité n’est pas aisé quand l’on est encore blessé et que l’on subit encore les conséquences des actes de ceux qui nous ont blessé. C’est possible je le sais, c’est un chemin sur lequel j’apprends à marcher sans attendre que l’on mérite le pardon pour le donner. C’est un chemin que je découvre incroyablement porteur de liberté.

 

Image de prévisualisation YouTube

My momma gave me up when I was four years old
She didn’t destroy my body, but she killed my soul
Now it’s cold ’cause I’m sleepin in my back seat
I understand the spirit’s willing, but my flesh is weak
(Let him speak) Let me speak
I never had a chance to dream
ten years old and findin love in dirty magazines
Ms. December you remember, I bought ya twice
Now I’m thirty plus and still payin the price

 

Had a sister that I barely knew
Kinda got separated by the age of two
Same momma different daddy so we couldn’t fake it
I saw my sister’s daddy beat her in the tub naked
Take it serious the demons in a man’s mind
The same man on rape charges now he’s doin’ time
Crack followed him and like daddy prison thirteen years
Haven’t seen her I guess she’s traded tears for fears

 

Shout, Shout,
Let it all out
These are the things I can do without
So come on,
I’m talkin’ to you
So Come on

 

Sex was how I made it through
Without someone to teach you love, what else is there to do?
See where I’m from they call you gay, say you ain’t a man
Show them you ain’t no punk
Get all the girls you can
A simple plan that still haunts me now today
Back to seventeen and got a baby on the way
No GED, all I see is failure in my eyes
If you listening and remember I apologize

 

I was raised falling in the church
Made mistakes and heard the Lord’s calling in the church
After service in the parking lot getting high
Wanted to be accepted so bad I was willing to die
Even tried to tell the Pastor, but he couldn’t see
Years of low self-esteem and insecurities
Church taught me how to shout and how to speak in tongues
But preacher, teach me how to live now when the tongue is done, help me

 

Shout, Shout, Let it all out
These are the things I can do without
So come on
I’m talking to you
So come on

 

See I, See I
I just wanna let it go, just wanna let it go, just let it go

 

Jesus please on my knees can’t You hear me crying
You said to put it in Your hands and Lord I’m really trying
You wasn’t lying when You said You reap what you sow
Like that night momma died, it’s hard to let it go
You adopted me, cared for me, changed my name
But I cursed at you, lied to you, left you pain
It’s not strange I can still see it in my head
To know for hours you were lying there in that bed
If you’re listening to this record
If it’s day or night
If you momma is still living, treat your momma right
Don’t be like me and let that moment slip away
And be careful ’cause you can’t take back what you say
To my real momma if you’re listening I’m letting it go
To my father, I forgive you, ’cause you didn’t know
That the pain was the preparation for my destiny
And one more thing Lord let my son be a better man than me

 

Shout, Shout, Let it all out
These are the things I can do without
So come on
I’m talking to you
So come on



6 commentaires

  1. qualita1 31 juillet

    Trop vrai !!!! Le pardon libère celui qui pardonne et celui qui est pardonné.
    Mais bon sang que ce mot est difficile à prononcer parfois !!!!

    Dernière publication sur PLUME FAREWELL : LA LECON DE L'INDIEN

  2. Malaïka 31 juillet

    Réponse à qualita1,
    Il est difficile à prononcer peut-être parce que l’enjeu libératoire est si grand. Et au fond ne se croit on pas investi d’un pouvoir sur l’autre quand on des choses à lui reprocher ? Quand on le sait en dette vis à vis de nous ?
    Merci pour ce commentaire et pour votre visite. Bonne journée à vous.

  3. Fiso 31 juillet

    Hello Malaïka,
    Mon dernier article est à l’opposé du message diffusé ici, mais c’est pas grave, hein ! ;)
    Le pardon c’est bien difficile pour moi qui suis assez rancunière. Les mots me blessent encore plus que les actes, je crois et ils restent gravés dans ma mémoire comme autant de flèches plantées dans mon coeur.
    Très belle chanson, paroles bouleversantes, énergie débordante (et … beau gosse ;) )
    Bises fraternelles :)

  4. Aurore 31 juillet

    très belle chanson, quel exemple, si je puis dire comme sa. on ma toujours répété que le pardon n’est que divin … après, pardonner qqn qd on est rancunier c’est assez difficile, je partage l’opinion de FISO , les mots qui blessent ou les gestes st gravés à jamais mais c’est à nous de prendre sur soi pour avancer, car au fond, ne pas vouloir pardonner nous retiens, nous freine… la vie est courte, le pardon doit exister pour nous permettre d’avancer. c’est une question de temps et de maturité, je pense.
    bonne soirée a tous

  5. Malaïka 1 août

    Réponse à Fiso et Aurore
    Je suis de ton avis les mots sont des obus meurtriers quelquefois et il est difficile de s’en défaire. Parfois ils sont plus dévastateurs que les actes. Par nature je serais plutôt rancunière mais la grâce me change de l’intérieur et je suis surprise de la dimension du pardon dans lequel je suis entrée dans certaines circonstances. Je me souviens de mots blessants qui m’ont poursuivis et qui encore maintenant me prennent en chasse, mais j’ai pris la décision de ne pas me laisser enfermer par eux. Oui les mots sont parfois des poisons et des flèches douloureuses. Oui le pardon est une puissance qui libère, qui me libère telle est mon expérience.
    Pour en revenir à Kirk Franklin oui je confirme il est atteint de « bogossité » oui oui ;-)
    Bises à vous deux et merci d’avoir enrichi ce billet par vos réflexions.

  6. Coralie 4 mars

    Il est vrai que pardonner est parfois voire souvent très difficile. En ce moment je passe justement par la… Les mots ont une importance trop grandes pour que nous l’oublions…mais portant de nos jours beaucoup d’entre nous devrait tourner leur langue dans leur bouche avant de parler!! Nos paroles nous représentent tout comme il est écrit que la Parole est Dieu! Lui et Sa Parole ne font qu’un. D’ailleurs Il l’a envoyé mourir à la croix pour nos péchés. Certains disent que nous sommes ce que nous mangeons & moi je dirais que nous sommes ce que nous disons!! Les paroles restent alors que les actions la plupart du temps s’oublient plus vite. Je suis très heureuse d’être tombée sur ce site! que Dieu te bénisse bonne continuation

    Je suis encouragée par ta visite. Nos mots nous racontent… Que Dieu te bénisse aussi.

Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo