Quelques fois la pluie

femmesouslapluie1.jpghommesouslapluie2.jpg

 

Quelquefois nos journées

 

Semblent teintées de gris

 

Des nuages viennent masquer

Le soleil qu’on espère.

Et la pluie descend

Inattendue sur nous

Submergeant nos destins

D’une ondée détestée

Et nos visages crispés

Racontent la déception

 

Causée par la pluie

Qui soudain nous surprend

La pluie contrarie

Nos attentes de chaleur

Et voilà qu’on maudit

La cascade qui descend

Nos quêtes déçues

Nos attentes de soleil

Mettent sans bruit

L’espérance en berne

Des grimaces hideuses

Et des fissures amères

 

Flétrissent les coeurs

Qui maudissent l’onde coupable

Voici qu’à l’intérieur

Tapie au profond de l’être

Il y a une pousse de vie

Que l’on ne connaît pas

Elle a besoin de pluie

Bien plus que de soleil

 

Pour faire jaillir la vie

Encore en pointillés

L’ondée qui contrarie

Nos désirs de soleil

Nourrit à notre insu

 

Les chênes des bonheurs

Qui attendent nos futurs

Il y a un temps pour tout

Un temps pour la pluie

Un temps pour le soleil

Il y a un temps pour rire

Et un temps pour pleurer

 

Il y a le temps des mots

Et celui pour se taire

C’est le regard posé

Sur les temps de la vie

Qui nourrit le vécu

Des moments que l’on passe

Ma part c’est de choisir

Dans toutes les saisons

De regarder la vie

A travers l’espérance

©Malaïka

Avec ce chant de Kirk Franklin je vous souhaite de très belles journées.

http://www.dailymotion.com/video/5tmsNCbRZ1geA7O0G



21 commentaires

  1. inero 11 juin

    bonsoir Malaïka
    Trés joli , j’adore
    pour ma part je choisis le temps du soleil , car la pluie froide a cesse pour moi , rien ne changera , donc autant profiter de la chaleur du soleil .
    bises
    Amitiés
    Marc

  2. Malaïka 12 juin

    Bonsoir Marc,

    Le soleil sur la peau c’est vrai que c’est génial. Moi j’aime les deux et entre la pluie et le soleil l’incroyable beauté d’un arc en ciel.
    Amitiés

  3. arnaguedon 12 juin

    moi aussi j’aime les deux…une fois en voyage, posé sur ma planche au large d’une plage indienne, le soleil brillait et la pluie tombait, des grosses gouttes lourdes, chaudes…

    Dernière publication sur  : STAGE...

  4. Tao le chat 12 juin

    bonjour malaika, on n’aimerait pas autant le soleil sans la pluie et reciproquement ..donc il faut aimer les 2 car on a besoin des 2
    pluie ou soleil, pour moi c’est pareil, je sors mes objectifs !
    tao

  5. Adlibitumphotos 12 juin

    Magnifique. Pascal

  6. natty dread 12 juin

    Moi j’aime la pluie ! Quand j’etais plus jeune j’avais hate qu’elle vienne, que je sorte barbotter dehors, sentir « l’eau du ciel » comme je l’appellais…Aujourd’hui je ne me lave pas beaucoup sous la pluie mais j’aime lavoir tomber. J’aime sentir l’odeur (l’odeur dema terre) j’aime en entendre le bruit… j’aime la pluie …

    ton texte est superbe comme d’habitude

  7. zara whites 12 juin

    aaaaah, d’accord avec toi, la pluie peut faire du bien…la pluie nous lave, nous enlève ce qui n’est plus bien!

    tendres baisers!

  8. Chantal 12 juin

    Oh mais que tu poétises bien ! J’aime beaucoup. Bisous.

  9. elisabeth 12 juin

    Bonsoir,

    On ne peut pas demander que le soleil brille tout le temps. Quand il a plu, on aime revoir le soleil. On a besoin de ces deux éléments, les plantes aussi.
    Si c’est toi qui a écrit ce texte, alors je te félicite.

  10. Malaïka 12 juin

    Merci à tous pour votre visite et pour vos commentaires.

    Réponse à Arnaguedon,
    J’imagine la grâce de l’instant… Merci pour ce voyage par l’imaginaire.

    Réponse à Tao,
    On a besoin des deux je suis d’accord avec toi. Et sous tous les temps tu fais des photos superbes.

    Réponse à Pascal,
    Merci.

    Réponse à Natty,
    J’ai l’impression que tu racontes mes souvenirs d’enfance. L’odeur de ma terre portée par la pluie… quel souvenir ! Merci de me le redonner.

    Réponse à Zara,
    Pourquoi ne suis-je pas étonnée que tu aimes la pluie ? ;-)

    Réponse à Chantal,
    Merci d’aimer et de le dire.

    Réponse à Elisabeth,
    Oui les deux éléments sont essentiels…
    Oui c’est moi qui ai écrit ce texte. Je te remercie de me féliciter.

    Amitiés à tous et merci pour votre fidélité

  11. Brigitte 12 juin

    Eh bien… ça ne pouvait pas mieux tomber…

  12. Laudith 12 juin

    Bonsoir Malaïka, j’avais écrit il y a quelques années un poème sur la pluie, le voici :

    J’aime le parfum qu’elle laisse
    L’été après l’orage
    En distillant l’ivresse
    A la terre en hommage
    On l’aime ou la déteste
    Elle rend gai ou morose
    Distribue sa richesse
    Et change toutes choses
    Elle sait cacher les larmes
    Des personnes en détresse
    Agissant comme une arme
    Défendant la faiblesse
    Elle est source de vie
    Faisant naître toutes choses
    Bien sûr elle nourrit
    Mes plantations de roses
    Elle dévaste surtout
    Quand elle est en colère
    En grands torrents de boue
    Des régions toutes entières
    Si elle se fait attendre
    Alors c’est le malheur
    Des récoltes manquantes
    De nos agricultateurs
    Mais il est bien connu
    Toi ! Pluie miraculeuse
    Que rien n’aurait vécu
    Sans tes perles précieuses

    Je te souhaite une douce nuit sous une pluie d’étoiles.

  13. estelle 13 juin

    Je lis tes mots et ceux d’edith ,j’aime vos deux interpretations bravo à vous deux et moi j’aime la pluie tout autant que le soleil(une petite preference pour la lumière)
    bisous malaika bonne nuit

  14. sic 13 juin

    bonjour Malaïka,
    Une belle pluie d’amour.
    Moi aussi , j’ai écris un poème sur la pluie, c’est d’un autre genre, mais je vais te le mettre ici (d’ailleurs il est sur mon blog, puis encore merci pour ta pluie de mots gentils à mon égard),
    voici ce poème (il se trouve sur mon blog :http://sicluceat2.blogspot.com/search/label/po%C3%A9sie

    Villes en pluie…

    Les pluies de ville laissent parfois dans leurs parages
    Cette odeur grise, d’une mélancolie aux mille sillages
    Des marquises se maquillent pour mieux nous abriter,
    Nos silhouettes s’y reflètent, au troublant rideau argenté

    Les pluies de ville nous trouvent fréquement à découvert
    Elles nous couvrent de caresses quand nos coeurs s’accélèrent
    Les squares romantiques offrent à fleur d’eau ce bouquet
    Nos âmes goutent au nectar frais laissé sur la feuille ailée

    Les pluies de ville déboulent le long de ces vieux lierres
    Et déroulent toutes leurs perles jusqu’au bout des lisières
    Les pavés ramassent les plus belles à la lumière tombée
    Nos amours mouillés roucoulent sur le dernier baisé volé

    Les pluies de ville descendent les marches de l’escalier de pierre
    Elles apportent le drap blanc offert par d’autres passagères
    A la chambre des secrets, les lucarnes regardent en l’air,
    Dans nos nuages, on se laisse glisser au lit des mystères.

    Sic Luceat

    Bonne journée
    Amicalement Sic

  15. susie 13 juin

    J’aime…encore et toujours…
    Merci!
    Tu rayonnes
    je t’embrasse
    Susie

    Dernière publication sur SUSIE : Exposition Susanna Massa

  16. fleurdesel 13 juin

    Bonsoir Malaïka,

    Qu’ils sont beaux tes mots sur la puie…
    Mais ce peut être bon aussi de marcher sous la pluie et la sentir me muiller, colller les v^étements au corps… Sentir la fraîcheur…

    Mais, il est certain, que je n’ai pas tes mots pour décrire ces sensations…

    Bisous

  17. Malaïka 13 juin

    Merci à vous pour vos commentaires et vos visites.

    Réponse à Brigitte,
    J’en suis heureuse…

    Réponse à Laudith,
    Merci pour cette offrande.

    Réponse à Estelle,
    Merci d’être passée et d’apprécier mes mots et ceux Laudith en écho.

    Réponse à Sic,
    C’est beau. Merci

    Réponse à Susie,
    Merci à toi. Je t’embrasse.

    Réponse à Fleur de Sel,
    Merci d’apprécier. Comme pour toi, je trouve l’intimité avec la pluie agréable. Bisous.

    Amitiés à tous

  18. Malaïka 14 juin

    Réponse à tous,
    Dans ce poème la pluie est une image, une allégorie pour raconter les saisons de la vie, les moments qu’on maudit tant ils contarient nos attentes et qui sont pourtant des moments fondateurs pour des saisons plus belles. Bises à vous tous qui êtes intervenus ici.
    Malaïka

  19. natureinsolite 19 juin

    bisous malaïka. marie.

  20. leilan 15 juillet

    Moi j’ai toujours prefere la pluie au soleil elle aplani les doutes montrent nos vrai visages et rafraichit ma colere c’ est comme une amie comme le vent que j’adore aussi. Comme ces soirs pres du feu apres la pluie (justement) Ou comme s’allonger dans l’herbe de la rosee du matin.Tiens cela me donne envie de composaer un poeme sur la pluie :
    Pluie dechainee
    Traverse les ages
    Et apparait dans ce monde sans vie
    Que ta fraicheur
    tombe sur nos ames
    Que ta douceur
    brouille nos larmes
    Et que nos coeurs
    Fragile ou forts
    Dansent sous ta rebellion
    Allez donne nous ce que tu as
    Que ta force
    remplissent les torrents et les mers
    Qu’elle nourissent notre terre
    Et apaise nos feux
    Cache mon desespoir
    et asseche mes larmes
    Jusqu’au soir
    ou jusqu’au drame

    Bon desole je les inventer vite et je n’ai pas eu le temps de l’ameliorer mais voila ca m’est venu comme ca . Bon ba maintenant comme il est pas mal je vais devoir le mettre sur mon blog

  21. Malaïka 15 juillet

    Bravo à toi pour le beauté et l’inspiration de ta plume. Je suis fière que l’écho qu’ont trouvé mes mots en toi pour faire résonner les tiens de fort belle manière. Tu es douée dis donc !

Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo