Poème pour mon père : A mon papa

Poème pour mon père : A mon papa  dans Hommage papa_jtm2 

A mon papa d’ici
Que je n’ai pas choisi
Héros de mon enfance
Aux temps de l’innocence

A mes yeux invincible
Dont l’écho de la voix
Et l’écoute des pas
Savaient chasser mes peurs

Des images qui remontent
Et ma mémoire inondent
Ils déposent un sourire
Au creux des souvenirs

Il y’avait les balades
En famille le dimanche
Entonnant à tue-tête
Des chansons insolites

Nous étions des enfants
Heureux et insouciants
Profitant de la vie
Bien loin des aléas

Le pont du Wouri
Etait mis en chanson
Les courses de pirogues
Nous mettaient tous en joie

Il est utile parfois
De refaire un parcours
Des routes de la mémoire
Avant de repartir

L’innocence s’est enfuie
Les aléas du temps
Ont posé des fissures
Sur le héros d’antan

Mais la place paternelle
Unique et personnelle
Forteresse imprenable
Donjon inviolable

N’a pas été volée
Pas même altérée
Tu n’es pas mon héros
Mais tu es mon papa

Si j’avais à choisir
Je dis sans hésiter
Je ne te voudrais autre
Tu ne serais plus toi

Pour mon papa d’ici
Que je n’ai pas choisi
De tout cœur je dis merci
A mon Papa du ciel
 



24 commentaires

  1. natty dread 2 juin

    MAgnifique !!!
    CE texte me touche d’autant plus que je suis folle folle folle de mon pere . Il me touche autant que « dance with my father ». Quand on parle des papas ca me va toujours droit dans le coeur.
    Et il y a un truc completement fou je viens de te dire la coincidence sur ton « bienvenue dans mon coeur » et mon « je t’invites dans mon coeur » et la c’est carrement la meme chose qu’on a ecrit (ou presque)

    toi :
    Si j’avais à choisir
    Je dis sans hésiter
    Je ne te voudrais autre
    Tu ne serais plus toi

    moi :
    Si je devais choisir papa
    Une seule personne sur la Terre entière
    Pour mille et une vie mille et une fois
    Pour qu’elle me bénisse d’être mon père
    Ce serait encore et toujours toi.

    Le 27/12/2005

    chez nous on dit dans ses cas la que « les coeurs se voient » …

    (A l’occasion je te mettrais tous ses poemes sur mon blog c’est de vieux textes)

  2. Malaïka 2 juin

    Réponse à Natty,
    Il faut croire que nous avons bien des sensibilités en commun. C’est précieux d’avoir une belle relation avec ses parents, j’en ai le privilège et je me sais bénie. Il y a tant de gens pour qui cette relation n’est que blessure…
    J’aime beaucoup la ressemblance de nos mots pour ces deux êtres uniques que nous avons le privilège d’avoir pour papa(s). Longue vie à eux !!!

    Quans tu dis « Si je devais choisir papa
    Une seule personne sur la Terre entière
    Pour mille et une vie mille et une fois
    Pour qu’elle me bénisse d’être mon père
    Ce serait encore et toujours toi. »
    je dis : OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

    Bisous à toi

  3. natureinsolite 2 juin

    tuas de la chance, oui, de pouvoir rendre ce bel hommage à ton papa malaïka.

  4. Malaïka 3 juin

    Oui je réalise quel privilège j’ai de pouvoir le faire. De l’avoir en vie et de pouvoir lui dire ces mots.

  5. inero 3 juin

    Moi qui suis papa je voie ce que l’avenir me réserve , c’est chouette d’être papa.
    un jolie gage d’amour, il a de la chance d’avoir une fille aussi aimante .
    bises
    Amitiés
    Marc

  6. Brigitte 3 juin

    Pareil que pour la maman :-)

  7. Malaïka 3 juin

    Je crois que nous mesurons l’un l’autre le privilège d’être père et fille.
    :-)

  8. Malaïka 3 juin

    Oui je suis privilégiée.

  9. Jean Romain Matieu Homme Politique Vaudois,Partie Communiste 4 août

    je trouve ce texte très touchan
    par se que c’est mon texte
    stp la prochaine aie un peut
    la simpati de metre le nom de la
    personne qui a fait ce poème
    apar sa je vous salu bien
    et je vous souhaite de bonne vacances
    d’hiver ;) si jamais inero en se voie
    aux braserie des bouchers demain soir a +

  10. Malaïka 4 août

    Et dire que pendant tout ce temps j’ai cru l’avoir écrit… Ca doit être un des longs effets de l’hiver au mois d’août. Merci pour l’humour…

  11. sophie 26 février

    sa me touche vraiment c’est tres émouvent moi qui écrit ossie des poéme c’est le plus beau que l’on ma jamait fais voir je l’avoue.

  12. sireneunblogfr 13 juin

    Je trouve ce poeme superrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr mais un peutrop long

  13. Malaïka 21 septembre

    Merci Sirène pour cette appréciation. Oui c’est long. Il faudrait que j’apprenne à faire plus court. On a envie de dire mille choses à ceux qu’on aime. A bientôt et encore merci pour la visite.

  14. Mathilde 3 janvier

    Bravo !!!
    C’est un très joli poème !!
    Je fais un dossier sur la paternité en Français, je suis tombé par hasard sur ce forum, et c’est super !!
    Bises

  15. ahcenemariche 17 juin

    A l’occasion de la fête des pères qui s’annonce, je dédie ce poème à tous les pères de la planète et leurs souhaite longue vie.
    Poétiquement ahcene mariche

    Mon père
    Oh ! Toi père, le meilleur des pères,
    Je le dis et je le répète.
    Il n’a ni semblable, ni pair,
    Dans la liste des pères complète.
    Il est bon, je le préfère,
    Merci Dieu, pour ta bonté parfaite.

    Il est doux, connaisseur et savant,
    De sa bonne éducation, il m’a forgé.
    Il n’est pour personne indifférent,
    De la justice, il fait sa primauté,
    Il n’a que des amis, point d’opposants
    On le sollicite souvent pour sa bonté.

    Il s’est instruit à l’école de la vie
    Et les préceptes de la religion.
    Jeunes et vieux, tous réunis,
    L’adorent et le choisissent comme compagnon,
    Au point où l’ensemble de ses amis
    Voient en lui un exemple vivant.

    Son visage est toujours souriant,
    Un esprit large et généreux.
    Combatif, de ses tâches s’occupant,
    Son chemin est droit et rigoureux,
    Il demeure la fierté de ses enfants,
    Les conseillant d’être vertueux.

    Si tous les pères ressemblent au mien,
    Le monde changerait de visage.
    Si tous les pères ressemblent au mien,
    Le monde ne serait pas sauvage.
    Si tous les pères ressemblent au mien,
    Chacun respectera son entourage.

    Quand je regarde autour de moi,
    Oh ! Père, je t’aime davantage.
    La sainteté que j’admire en toi
    Elève en moi, le rang de ton image.
    Etre ton fils me procure la joie,
    Que Dieu puisse allonger ton age!

    Ma tendresse envers toi est réciproque,
    A chaque fois que tu me le fais sentir.
    La fierté que je te procure est sans équivoque,
    En faire part aux amis est pour toi un plaisir.
    Je demande à dieu et je l’invoque
    De prolonger notre union dans la joie, à l’avenir.

    Mets ton béret (ton chapeau) avec engouement,
    Sois hâbleur et hautain.
    Tes espoirs sont réalisés maintenant,
    Pour les filles et les garçons ; tu te souviens !
    Vers toi, chacun de tes enfants
    Est venu rendre hommage, un cadeau à la main.

    Ahcene mariche

  16. lea 21 juin

    c’est tres beau !

  17. marie 6 septembre

    jtm papa mon petit ange big bisou marie

  18. beague 30 septembre

    cc je voulais juste vous dire que je le trouve supert et que je te souete de bon courage pour la suite bis

  19. caca 6 octobre

    trop bien ton text mes in peux trop lon

  20. yayus 26 janvier

    un poeme a mon papa cheri
    tu es le soliel de ma journe et tu sais je ne serais jamais comment ton remecier bisous je t aime papa

    yayus ton fils

  21. yayus 26 janvier

    d’ici
    Que je n’ai pas choisi
    Héros de mon enfance
    Aux temps de l’innocence
    A mes yeux invincible
    Dont l’écho de la voix
    Et l’écoute des pas
    Savaient chasser mes peurs

    Des images qui remontent
    Et ma mémoire inondent
    Ils déposent un sourire
    Au creux des souvenirs
    Il y’avait les balades
    En famille le dimanche
    Entonnant à tue-tête
    Des chansons insolites

    Nous étions des enfants
    Heureux et insouciants
    Profitant de la vie
    Bien loin des aléas
    Le pont du Wouri
    Etait mis en chanson
    Les courses de pirogues
    Nous mettaient tous en joie

    Il est utile parfois
    De refaire un parcours
    Des routes de la mémoire
    Avant de repartir
    L’innocence s’est enfuie
    Les aléas du temps
    Ont posé des fissures
    Sur le héros d’antan

    Mais la place paternelle
    Unique et personnelle
    Forteresse imprenable
    Donjon inviolable
    N’a pas été volée
    Pas même altérée
    Tu n’es pas mon héros
    Mais tu es mon papa

    Si j’avais à choisir
    Je dis sans hésiter
    Je ne te voudrais autre
    Tu ne serais plus toi
    Pour mon papa d’ici
    Que je n’ai pas choisi
    De tout cœur je dis merci
    A mon Papa du ciel

  22. thelastkiss 25 mai

    vous au moins vous avez un papa !
    moi mes parents sont divorcé je ne voi plus mon papa peut etre une fois par 8 mois et j’en peux plus ! un avis s’ils vous plait !

  23. roseline 18 juin

    très beau poème, je te l’emprute pour le dédier aux papas de grand-bourg à la messe le jour de la fête des père.
    Mercie.

  24. Marie 22 novembre

    Magnifique poème !
    Poème que l’on peut adapter à tous les papas du monde, paroles justes et si bien trouvées
    Merci pour ce joli poème

Laisser un commentaire

Couissiz |
Couissiz |
Couissiz |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Entrez dans mon univer de m...
| Entrez dans mon univer de m...