Ne lâche pas !

Bonjour à tous !

Juste ces quelques mots pour vous encourager. C’est un texte traduit maladroitement de l’anglais mais le sens passe. Il est des affirmations qui semblent être des poncifs, mais ces poncifs mis bout à bout, et quand on laisse tomber les masques du cynisme, on peut se laisser toucher par ces encouragements tous simples. Je vous souhaite à tous une merveilleuse semaine et merci de votre visite.
Amitiés

Malaïka

« Quand les choses vont mal comme il arrivera souvent,
Quand la route que tu suis semble monter constamment
Quand les finances sont sont mauvaises et les dettes encore pires
Quand tu voudrais sourire et que tu pousses un soupir
Quand les soucis te pressent et que tout semble un tracas
REPOSE-TOI SI TU VEUX, MAIS NE LACHE PAS.

La vie est bizarre, pleine de tours et de retours,
Comme chacun d’entre-nous doit apprendre à son tour,
Et dans beaucoup d’échecs on a souvent constaté
Qu’il y aurait eu victoire pour peu qu’on eût persisté
Ne renonce surtout pas, quand ça n’avance pas à ton goût.
Parfois pour réussir, il suffit d’un autre coup.
Le but est souvent plus près que ne pourrait imaginer

Un homme qui, comme toi, est affaibli et troublé.
On a vouvent vu un lutteur abandonner
Alors qu’il aurait pu l’emporter
Et il a appris trop tard, lorsque la nuit tomba
Comme il était près de la couronne ce jour là !

Le succès n’est qu’un échec retrourné à l’endroit
C’est la teinte argentée des ennuis d’autrefois
Et tu ne peux savoir si ton but s’est approché.
Il peut être tout près, même s’il semble éloigné.
Alors reste au combat quand tu es durement frappé.
C’EST LORSQUE TOUT VA MAL QU’IL NE FAUT PAS LACHER. »



14 commentaires

  1. Catz 22 janvier

    Mais comment sait on qu’on a pris le bon chemin?
    continuer et s’entêter ne serais ce pas de l’energie gaspillée pour rien?
    le recul sur soi même est si difficile, qu’on pense bien faire en insistant et persistant dans des luttes qui sont parfois inutiles, de grands moulins à vent…

    quelle est la part du destin, ce qui « DEVAIT » arriver et la part des actions qu’on accomplit à l’aide de sa propre volonté.

    peut-on changer le destin?

    Reconnaitre ses erreurs
    accepter qu’on ne peut etre parfait
    ne pas lacher si on le sens au fond de soi
    ecouter les conseils de ceux qui nous aiment

    le chemin de la sagesse est long et sinueux !

  2. Malaïka 22 janvier

    Oh Catz, j’aime beaucoup cette intervention et le questionnement que tu livres. J’aime beaucoup quand « tu parles de ne pas lâcher au fond de soi ». C’est là qu’il faut tenir, même quand tout semble s’effondrer, ne pas laisser cette petite lumière, ce principe de vie en soi céder. Les lendemains finiront bien par acceillir un rai de lumière…
    Merci pour ces réflexions qui sont une belle base de réflexion.

    Merci d’être passée Catz et de t’être arrêtée pour livrer ta réflexion.
    Bises et bonne nuit.
    Malaïka

  3. helran 22 janvier

    Oh quand il ya tout qui vous tombe dessus, vous avez plus trop envie de vous relever. En tout cas j’espère que j’y arriverais, entre la rupture et mes problèmes de santé, sans parler des problèmes familiaux, c’est pas gagné. J’ai soudainement envie de baisser les bras et tous abandoner.

  4. Marie Christine 22 janvier

    Bonjour Malaïka et vous tous,

    Bravo pour ce billet. Il est vrai qu’il ne faut jamais baisser les bras. Apprendre à reconnaitre ses erreurs c’est avancer. Le chemin de la vie est très chaotique et les épreuves sont là. Restons sur le chemin de la lumière. Il est très beau et il nous fait rayonner à chaque instant. Rien n’est inutile. Tout a une valeur. La valeur de ce que l’on est. Un être vivant.

    Je te souhaite une très bonne journée ainsi qu’à vous tous et soyez heureux.
    Marie Christine

  5. Prunier 22 janvier

    Courage Helran, c’est lorsque l’on croit être au fond que l’on remonte, la vie n’est pas un long fleuve tranquille mais il faut tjrs espérer. Ce texte est très beau.Tu n’es pas seule.
    Amicalement.
    Gibi

  6. Malaïka 22 janvier

    Je t’en prie ma petite Helran (pardon pour cette familiarité subite), accroche toi encore. Il y a des moments où tout semble céder sous nos pieds mais accroche-toi. Il y a des moments comme ça où tout s’accumule… Sois fortifiée dans ta santé, restaurée dans tes émotions et puisse-tu trouver la force d’aller de l’avant. Je pense fort à toi. Bon courage et je t’embrasse.
    Malaïka

  7. Malaïka 22 janvier

    Merci Marie-Christine,

    C’est vrai que toutes nos expériences même les plus difficiles peuvent devenir un jour un socle pour nous conduire plus haut. Ce texte est pour moi une source d’encouragement.

    Merci à vous tous d’être passés et de vous être arrêtés sur ce texte. Bonne soirée, prenez courage et ne lâchez pas, la vie vaut la peine qu’on s’accroche.
    Amitiés à tous.

    Malaïka

  8. henry 23 janvier

    Il m’est arrivé dans la vie une épreuve terrible.
    Moi aussi, j’ai eu envie de tout abandonner, de baisser les bras, et comme un boxeur sonné dans les cordes , ivre de douleur, d’attendre le coup final,fatal. Mais non, la vie est un combat, et je dis à ceux qui pensent que l’espoir s’envole définitivement : ne lachez jamais ! . Et cette vie , qui coule en nous est un bien extraordinaire, un trésor fabuleux que meme dans les moments les plus terribles nous ne devons pas abandonner. C’est le sens meme de la vie que de la continuer, quelque soit les hasards malheureux, ou les destins tragiques. Aujourd’hui, je sais aimer le rayon de soleil sur ma peau, sourire à un regard, apprécier les doux petits moments de l’existence…certains diront que ce n’est pas grand chose, moi je sais que c’est énorme!

  9. Malaïka 23 janvier

    Mille mercis Henry pour ce témoignage de vie et d’espoir. Merci de tout coeur parce que derrière la douloureuse épreuve que tu as traversé tu as résisté et tu peux accueillir chaque cadeau de la vie avec joie. Tu sais recevoir des choses qui semblent insignifiantes et auxquelles ont s’habitue comme des trésers. Les épreuves souvent nous ouvrent à prendre la vie comme une vie à vivre.C’est énorme en effet. Merci.
    Amitiés Henry, tes passages sont précieux. Merci.

  10. greeneyesboy 10 avril

    Moi qui aie des problèmes de santé chroniques, je comprends tout à fait ce joli texte et c’est ce que j’essaie d’appliquer à chaque fois que « je ne me sens pas bien ».

  11. Malaïka 10 avril

    Bonsoir Fabien,

    Je suis désolée d’apprendre que tu as des problèmes de santé chronique. Je suis alitée depuis bientôt deux mois non stop et c’est dur quelquefois. Je te souhaite beaucoup de courage et j’espère de tout coeur que ça ira mieux.
    J’aime beaucoup ce texte et il est une source d’encouragement très grand. Je suis heureuse qu’il le soit pour toi aussi. Merci d’être passé …

    Amitiés

    Malaïka

  12. bayelef 17 mai

    je viens de lire ce texte et oh combien il est vrai , combien de fois ai je failli baisser les bras mais la rage au fond de moi m’a chaque fois relevée et j’ai continué et j’ai vaincu !
    merci de ce texte j’en ai besoin en ce moment
    bises mon amie
    brigitte

    Dernière publication sur l'esprit des anges 2 : L' Amour est le lien que Dieu nous tend..........

  13. patriciamillequant 20 mai

    il s’agit de ne pas lacher au fond de soi-même, croire en nous en notre destin Dieu nous a tracé notre chemin et aussi des épreuves à parcourir c’est notre chemin de croix, parfois nous prenons un chemin différent cela ne veut pas dire que nous nous égarons, il s’agit d’expérience et tirer leçons de nos expériences reste un facteur chance dans notre combat, il faut rester simple humble et bon avoir de la sagesse de la réflexion avoir du coeur de la bonté cela rejoind le recul de soi sur un fait prendre le temps d’y réfléchir, croire en ce qui est au fond de nous, et quand tout va mal c’est là justement que tout va bien, car lorsqu’une personne se trouve en bas de tout n’a plus rien, c’est un temps de repos, et si bas ne fera que ressurgir vers le haut cette personne qui gardera sa confiance au fond d’elle, trouvera la force de remonter vers le haut.

    garder l’espoir, car sans lui nous ne somme rien.

    je vous embrasse

    Patricia cosmétique

  14. Malaïka 20 mai

    Réponse à Brigitte,
    Je suis heureuse que tu aies rencontré ce texte au moment où tu en as besoin. Bisous à toi et courage.

    Réponse à Patricia,
    J’aime bien ton approche.
    Garder l’espoir….
    Bises

Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo