Un homme se met à genoux, une nation se relève

willybrandt.jpg

A la fin de la seconde guerre mondiale, le monde a découvert avec effroi le visage la systématisation de la haine. Les camps de la mort ont été livrés au regard de l’histoire et l’opprobre est tombée sur cette Allemagne coupable du pire. Comme il a dû être difficile pour les Allemands fils et filles de nazis de porter leur identité avec fierté. Ce pays a dû faire un travail de mémoire pour faire face à son histoire.

Et un jour, le 7 décembre 1970, Monsieur Willy Brandt, chancellier Allemand, le jour de la signature de l’accord de Varsovie entre la Pologne et ce qu’on appelait alors la RFA, est tombé à genoux après avoir déposé une couronne devant le mémorial du ghetto juif en mémoire des victimes du nazisme. Son geste a été étonnant, incompris pour beaucoup, condamné par plusieurs. Mais le jour où cet homme d’Etat, Représentant son pays s’est mis à genoux, la nation Allemande, à mon humble avis s’est relevée.

Il ya des moments immenses. Celui-ci à mes yeux, en est un.
Il n’est pas étonnant qu’il ait reçu en 1971 le Prix Nobel de la Paix.

Bravo et merci à lui



9 commentaires

  1. Catz 20 janvier

    je ne connaissais pas ce « détail » de l’histoire, merci de me l’avoir fait découvrir

  2. Malaïka 20 janvier

    Bonjour chère Catz et merci pour cette visite matinale.
    J’émerge à peine et je m’étire encore comme un chat (ha ha).
    C’est un moment que je trouve extraordinaire. C’est un moment d’assomption de la mémoire que je trouve fort. C’est un de ces moments rares où l’humilité et la grandeur se confondent parce ce que la grandeur prend sa source dans l’humilité. Pour moi, Willy Brandt a su avec cette humilité là, faire baisser dans l’imagerie collective ( et dans la mienne la mienne en particulier) le bruit des bottes de l’occupant (tels que transmis à mon inconscient par les livres d’histoire et les films sur l’époque) par le bruit plus silencieux mais dont l’écho est fort d’un homme d’Etat qui, représentant une nation à l’histoire récente lourde, tombe à genoux face à la mémoire d’une période criminelle. Quand cet homme d’Etat se relève, symboliquement l’opprobre est lavée, la nation peut relever la tête.
    Je me réjouis que ce moment qui me touche soit arrivé jusqu’à toi.
    Bises et bon week-end.

  3. Fabrice 20 janvier

    Bonjour chère Malaïka,

    Ton post de ce jour évoque ce geste hautement symbolique que tu as le courage de mettre en valeur via ton blog. Que tu en sois remerciée ma chère Malaïka
    Je vais te faire une confidence Malaïka, j’ai vécu en 3D un geste semblable à VERDUN, où Helmut Kohl et François Mitterrand se sont donnés la main. La seconde guerre mondiale et la réconciliation de deux Etats en étaient la raison.
    Cette main dans cette main a fait le tour du monde.

    Ma chère Malaïka, je t’embrasse très fort

  4. Chantal 20 janvier

    Un petit geste qui en dit long…Merci de nous rafraîchir la mémoire.
    Bisous

    ps: lorsque tu me laisse des coms, ton url est incorrecte. Tu mets un @ au lieu du .

  5. Malaïka 20 janvier

    Wow Fabrice !
    Je me souviens de ce moment émouvant et cette image de ces deux hommes de dos qui se prennent la main à Verdun m’a bouleversée en son temps et ont été a mon avis un moment essentiel qui disait la volonté d’assumer ensemble deux pages de l’histoire Franco-Allemande sans renier la mémoire mais en l’assumant la main dans la main pour tourner la page tourt en posant les fondations pour que cette histoire là ne se répète pas. Les larmes émouvantes d’Helmut Kohl aux obsèques de François Mitterand m’ont ramenée en mémoire cette belle image. Ce moment hautement symbolique et à mon avis à grande portée historique.
    Merci à toi cher Fabrice de me, de nous la rappeler.
    Je crois que cette image dès que mon ordinateur cessera d’être réfractaire à l’insertion des photos (c’est la crise en ce moment pas moyen de mettre des photos ou de justifier un texte mais je résiste !!!!) je mettrai cette photo sur le blog. Tu as eu le privilège de le vivre en 3D. A la télé déjà c’était un moment « chair de poule ».
    Je t’embrasse et te remercie d’avoir contribué à nous remettre en mémoire ce moment lumineux.

  6. Malaïka 20 janvier

    Merci pour ta visite Chantal. Merci d’avoir « reçu » ce moment historique de Willy Brandt. Bisous !!!!!!!!
    Ps : merci pour ta remarque sur l’Url (hi hi) je ferai attention à l’avenir. Comme dirait Jeanne Moreau « j’ai la mémoire qui flanche… »

  7. fleurdesel 20 janvier

    Il est vrai que l’Allemagne a un lour passé, et que leur histoire est toujours présente.
    Un geste historique que je ne connaissais pas non plus, et pourtant important il me semble…
    Merci de nous éclairer, Malaïka.
    Bises et bon Samedi.
    Je vais passer à ton très looooond texte.(lol)
    Fleur de Sel.

  8. tchitchi 23 septembre

    Ce que tu peux être cultivée chère Malaïka! Je ne connaissais pas cette histoire! Encore moins ce chancellier…Je suis d’accord, c’était un grand geste méritant pleinement le Nobel.

    Tchitchi, en version « je dormirai moins idiote ce soir »

    Cultivée moi ? Guère ma mie. J’étale la confiture de mes connaissances anémiques. :-)

  9. pronostic foot 27 octobre

    c’est un très bel article, bonne continuation

Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo