We need you Lord

Jonathan Butler c’est un coup de foudre musical de la fin des années 80. C’était un guitariste incroyable et une voix qui m’enchantait. Le temps a passé et le musicien Sud Africain a fait une rencontre essentielle avec quelqu’un qui a changé sa vie, comme il a changé la mienne. Quand le talent rencontre la grâce… Ce moment est bouleversant.

http://www.dailymotion.com/video/7jXqjL3KQRKDR6v5s



5 commentaires

  1. Nath_Christiane 7 novembre

    Non là c’est pas vrai tu dois un peu être ma soeur spirituelle…
    Figures-toi que je ne connaissais pas Jonathan Butler jusqu’à il y a deux mois à mon récent passage en France.
    Je vous raconte. Ce jeune Douala (plus si jeune) car si j’ai 31 ans et je suis un peu au commencement de quelque chose où on ne compte plus que par dizaine lui à 36 il ne peut pas être jeune. Non?! Bref, mon prétendant après m’avoir saoler avec son, gros salaire, sa super maison (toujours en construction), son super boulot (IT Ingenieur) et les 200 fois comme « tu es belle » et « je sais que tu es celle qui me faut » oubliant qu’il y avait à peine 1 mois visiblement que la mère de son enfant avait rejetté sa demande en mariage. Devant mon silence il a enfin décidé de se taire et de mettre en marche l’autoradio de sa super voiture (j’y connais rien en voiture mais visiblement elle devait être encore très bien classée à l’Argus car tout le monde semblait un peu soufflé par la bête)… Bref, Monsieur mets en marche l’autoradio et là les rides qui s’étaient formées sur mon front après près de 2 heures conversation/monologue avec ce truc commence à disparaitre sans même l’intervention du botox. C’était grâce à lui, Jonathan Butler. Il m’a permis de passer 10 bonne minutes avant que l’autre ne se mette à parler de musique…

    Bref, je suis encore célibataire mais j’ai découvert un super artiste. Merci, de l’avoir mis sur ton blog je vais le mettre dans ma wishing list sur Amazon. Si quelqu’un cherche quoi m’offrir pour Kwanzaa…

  2. Malaïka 7 novembre

    Là c’est clair que nous avons des identités de goûts assez épatante. Malgré mon âge très avancé (sanglots longs et déchirants!!!). Au moins ce dragueur au rabais aura eu le mérite de te permettre de découvrir un artiste majeur injustement méconne (si on se refère à des célébrités planétaires au talents aussi exceptionnel que les boîtes de mixage !!!!). Je ne crois pas au hasard. Parfois des rencontres s’habillent de hasard mais quand on sait en saisir la valeur, de belles amitiés peuvent naître, des collaborations fructueuses aussi. Nous avons été présentées « par hasard » par une personne qui s’est depuis mise aux abonnés absent. Elle était là pour faire le pont et permettre à deux soeurs du Cameroun, exilées volontaires ou pas en occident pour s’enrichir de plein de choses. J’en profite sister pour dire que j’apprécie de te connaître. Bisous ma sis’

  3. Nath_Christiane 7 novembre

    Gros bisou ma chère…

    C’est vrai que grâce à ce petit homme (c’est vrai il est petit) que j’ai decouvert Jonathan donc merci JN.

    Et au prochain hasard de ma vie.

  4. Prunier 2 février

    Comme d’habitude c’est un vrai régal merci a toi.
    Pour Norah Jones J’ai ses deux premiers cd pour le 3eme tu peux l’écouter sur verginmega.fr. amitiés JJ

  5. Malaïka 2 février

    Bonsoir JJ,

    Comme d’habitude c’est un plaisir de vous recevoir ici Gibi et toi. Je suis heureuse que cette chanson portée avec talent et coeur par Jonathan Butler t’ait touché. Découvrant au fil des échanges vos sensibilités musicales à Gibi et toi et votre participation à un groupe vocal, je ne suis pas étonnée.

    Amitiés et bises à tous les deux. Merci pour l’info sur Norah Jones je vais améliorer ma culture pour vous l’offrir aussi sur cet espace.
    Très bon week-end.

    Malaïka

Laisser un commentaire

Couissiz |
Ker Gwen |
Le Blog de Coco |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Entrez dans mon univer de m...
| Réalité ou rêve ?
| formation-continue-à-l'ubo